Israël : le mariage entre un acteur juif et une présentatrice arabe déchaîne les passions

En couple depuis plusieurs années, ils souhaitaient tenir leur union secrète par crainte des "réactions d'extrémistes".

Tsahi Halevi et Lucy Aharish lors de leur cérémonie de mariage, le 11 octobre 2018à Hadera (Israël).
Tsahi Halevi et Lucy Aharish lors de leur cérémonie de mariage, le 11 octobre 2018à Hadera (Israël). (STRINGER . / X80002)

Un concert de réactions dissonnantes, entre condamnations et vœux de bonheur. Tenu secret jusqu'au dernier moment, le mariage entre Tsahi Halevi, un acteur juif israélien, et Lucy Aharish, une présentatrice de télévision arabe israélienne, déchaîne les passions dans l'Etat hébreu depuis qu'il a été révélé par les médias dans la nuit du mercredi 10 octobre, dans la foulée de la cérémonie. En couple depuis plusieurs années, les mariés, âgés respectivement de 43 et 37 ans, souhaitaient tenir leur union secrète par crainte des "réactions d'extrémistes".

Et leurs craintes se sont révélées fondées. Jeudi, le ministre ultra-orthodoxe de l'Intérieur Arie Déry a estimé à la radio que leur mariage "n'était pas une bonne chose". Il s'est inquiété pour leurs futurs enfants, a invité la mariée à se convertir au judaïsme et a conclu sur les méfaits de "l'assimilation qui consume le peuple juif". De son côité, Bentzi Gopstein, le chef de l'organisation d'extrême droite Lehava, connue pour ses campagnes contre les relations mixtes, a réprouvé ce mariage et appelé le marié à "préserver la dignité du peuple juif".

"Mabrouk !"

Ces propos ont provoqué en retour une vague de soutien envers les mariés. "Félicitations et bonheur à ce couple magnifique", a déclaré sur Twitter la députée travailliste Shelly Yachimovich. "Lucy Aharish comprend mieux ce que veut dire être juif que celui qui a tweeté un post raciste et nauséabond", a renchéri la parlementaire travailliste Stav Shaffir. La députée de centre-droite Meirav Ben Ari a également félicité les mariés en leur disant "Mabrouk" ("Félicitations" en arabe).

Les Arabes israéliens représentent 17,5% de la population israélienne. Sur sa page Facebook, Lucy Aharish dit avoir été scolarisée dans un environnement juif et célébrer aussi bien les fêtes juives que musulmanes. Son mari, Tsahi Halevi, joue dans la série Fauda, qui a connu un succès mondial en mettant brutalement en scène le conflit israélo-palestinien et en donnant, selon les critiques, une dimension humaine à tous les personnages, qu'ils soient israéliens ou palestiniens.