Israël-Iran : le conflit de tous les dangers

Après des tirs de roquettes attribués à l'Iran, Israël a répliqué sans ménagement. Plus de 70 missiles ont été tirés en quelques minutes sur des dizaines de sites sur le sol syrien. Une confrontation qui intervient 24 heures après l'annonce de Donald Trump sur le nucléaire iranien.

France 2

Une sirène retentit : un pas vient d'être franchi. Dans la nuit de mercredi 9 à jeudi 10 mai, une vingtaine de roquettes viennent d'être tirées en direction d'Israël, selon l'armée. Les habitants du plateau du Golan doivent se mettre à l'abri. L'armée israélienne attribue ces roquettes à l'Iran et riposte aussitôt. Plusieurs dizaines de missiles frappent des positions iraniennes en Syrie : dépôts d'armes, bases logistiques ou véhicules. Des représailles d'envergure, car l'Iran a franchi une ligne rouge, selon Israël.

Les États-Unis soutiennent Israël, la Russie joue les médiateurs

Une confrontation directe entre deux ennemis jurés, avec comme théâtre la Syrie. Une trentaine de personnes ont été tuées, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme. Ces frappes marquent une nouvelle phase dans la guerre, selon Damas. Escalade militaire sans précédent, 24 heures après l'annonce de Donald Trump sur le nucléaire iranien. La Maison-Blanche dit aujourd'hui soutenir le droit d'Israël à se défendre. La Russie, très présente en Syrie, veut jouer les médiateurs. Une région plus que jamais sous tension, et sous le regard de la communauté internationale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une véhicule de l\'armée israélienne,  le 9 mai 2018, près de la frontière syrienne, sur le plateau du Golan, annexé par Israël.
Une véhicule de l'armée israélienne,  le 9 mai 2018, près de la frontière syrienne, sur le plateau du Golan, annexé par Israël. (JALAA MAREY / AFP)