Israël ferme un point de passage avec Gaza

Le point d'Erez, seul passage pour les personnes entre l'enclave palestinienne et Israël, restera néanmoins ouvert pour "les cas humanitaires et pour les malades".

Le point de passage d\'Erez, entre Gaza et Israel, photographié le 16 mai 2012.
Le point de passage d'Erez, entre Gaza et Israel, photographié le 16 mai 2012. (PATRICK BAZ / AFP)

Israël a fermé dimanche 19 août le point de passage d'Erez dans le nord de la bande de Gaza en raison de la poursuite de manifestations palestiniennes le long de la frontière, a indiqué une source officielle.

Le point d'Erez, seul passage pour les personnes entre l'enclave palestinienne et Israël, restera néanmoins ouvert pour "les cas humanitaires et pour les malades", a affirmé une porte-parole du Cogat, l'organe chargé de coordonner les activités israéliennes dans les Territoires palestiniens.

Une exception pour les malades et ceux qui reviennent à Gaza

Le bureau des affaires civiles de l'Autorité palestinienne à Gaza a confirmé cette fermeture, exceptée pour les malades et pour les Gazaouis devant revenir dans l'enclave palestinienne. Deux Palestiniens ont été tués vendredi par des tirs de soldats israéliens dans la bande de Gaza lors de manifestations et de heurts le long de la frontière, en plein effort diplomatique pour instaurer un cessez-le-feu durable.

Cette journée avait valeur de test sur la solidité d'une fragile trêve observée depuis plus d'une semaine par l'armée israélienne et les groupes armés palestiniens après des mois de tensions dans et autour de l'enclave.

Israël avait rouvert la semaine dernière Kerem Shalom, seul point de passage pour les marchandises entre Israël et la bande de Gaza, fermé en grande partie depuis juillet, en signe d'apaisement.