Israël : deux attaques à Jérusalem font au moins un mort et une quinzaine de blessés

Sans revendiquer ces attaques, le mouvement islamiste palestinien Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza, les a "saluées", les considérant comme "le prix des crimes et des agressions" d'Israël.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un bus victime d'une explosion, à Jérusalem, le 23 novembre 2022. (MENAHEM KAHANA / AFP)

En Israël, deux attaques à la bombe dans des stations de bus de Jérusalem ont fait au moins un mort et une quinzaine de blessés mercredi 23 novembre. Une première explosion à un arrêt de bus à la sortie de Jérusalem a fait 12 blessés, dont quatre grièvement, et une seconde à une autre station a démoli un autocar et fait trois blessés, ont affirmé des secouristes. La police israélienne a qualifié ces deux explosions "d'attaques". Elle a ensuite assuré qu'une des personnes blessées avait succombé à ses blessures.

"Nous soupçonnons qu'il s'agisse d'une attaque combinée."

La police israélienne

dans un communiqué

"Nous étions dans les bureaux de la Magen David Adom [l'équivalent israélien de la Croix-Rouge] à l'entrée de la ville lorsque nous avons entendu une forte explosion. Nous nous sommes immédiatement précipités sur les lieux en grand nombre (...) et avons vu deux blessés graves, un adolescent de 16 ans à un arrêt de bus et une personne de 45 ans sur un trottoir à proximité", a déclaré un secouriste.

Le Premier ministre israélien Yaïr Lapid doit tenir une réunion d'urgence avec les chefs des services de sécurité à la mi-journée au QG de l'armée israélienne à Tel-Aviv. Sans revendiquer ces attaques, le mouvement islamiste palestinien Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza, les a "saluées", les considérant dans un communiqué comme "le prix des crimes et des agressions" d'Israël.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Israël-Palestine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.