Israël : chercher une issue à la crise

La tension reste vive à Jérusalem ce dimanche 23 juillet. Des violences que l'on doit à l'installation de détecteurs de métaux à l'entrée de l'esplanade des Mosquées. Le conseil de sécurité de l'ONU tiendra demain une réunion d'urgence.

FRANCE 2

La tension reste grande ce dimanche 23 juillet autour des remparts de la vieille ville de Jérusalem. Les accès menant à l'esplanade des Mosquées sont filtrés. Les hommes de moins de 50 ans n'ont pas le droit d'y accéder. Toute la nuit, la police israélienne y a installé des caméras de vidéosurveillance qui pourraient remplacer les portiques qui ont déclenché la colère des Palestiniens. Pour les Israéliens, ces détecteurs de métaux sont une question de sécurité pour tous.

Des portiques contestés au sein même du gouvernement

Benyamin Netanyahou réunit ce dimanche 23 juillet un conseil de sécurité pour chercher une issue à cette crise qui a fait deux morts supplémentaires dans la nuit. Ces portiques sont critiqués au sein même de son gouvernement. Certains ministres exigent leur retrait immédiat.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des Palestiniens courent après des jets de gaz lacrymogène de la part des forces israéliennes, le 21 juillet 2017, dans une rue de Jérusalem.
Des Palestiniens courent après des jets de gaz lacrymogène de la part des forces israéliennes, le 21 juillet 2017, dans une rue de Jérusalem. (AMMAR AWAD / REUTERS)