Israël : Benyamin Netanyahu promet d'annexer la vallée du Jourdain s’il gagne les législatives

Les réactions indignées se multiplient après la promesse faite par le Premier ministre israélien, mardi 10 septembre, d'annexer une partie de la Cisjordanie. Ses opposants dénoncent une manœuvre électoraliste, à une semaine des législatives.

FRANCE 2

À une semaine d’élections législatives indécises, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu abat sa dernière carte avec cette annonce choc : "Aujourd'hui, j'annonce mon intention d'instaurer la souveraineté israélienne sur la vallée du Jourdain et sur le nord de la mer Morte". S'il est réélu, 30% de la Cisjordanie, territoire occupé par Israël depuis 1967, seraient alors annexés. Une promesse destinée à remobiliser son électorat de droite et d’extrême droite, car Benyamin Netanyahu est en difficulté dans les derniers sondages.

Netanyahu évacué d'un meeting

"Cette proposition pourrait anéantir toute chance de paix", ont réagi les autorités palestiniennes. Quelques heures après cette annonce, Benyamin Netanyahu, alors en plein meeting dans le sud du pays, a dû être évacué. Deux roquettes, tirées depuis la bande de Gaza, venaient d'être interceptées.

Le JT
Les autres sujets du JT
 Benyamin Nétanyahou, le 29 mai 2019, à Jérusalem. 
 Benyamin Nétanyahou, le 29 mai 2019, à Jérusalem.  (MENAHEM KAHANA / AFP)