Guerre entre le Hamas et Israël : le conflit entre dans sa 13e semaine, les combats font rage dans la bande de Gaza

Article rédigé par Violaine Jaussent, Yann Thompson
France Télévisions
Publié Mis à jour
Des Palestiniens attendent lors d'une distribution de nourriture dans un camp de réfugiés à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 23 décembre 2023. (SAHER ALGHORRA / MIDDLE EAST IMAGES / AFP)
Les quelque 2,4 millions d'habitants de la bande de Gaza sont toujours confrontés à une situation humanitaire désastreuse.

Ce qu'il faut savoir

>> Ce direct est désormais terminé.

La guerre est entrée dans sa 13e semaine sans aucune fin en vue. Les combats continuent, samedi 30 décembre, dans la bande de Gaza où les Palestiniens déplacés sont "épuisés" par l'offensive poursuivie sans relâche par l'armée israélienne contre le Hamas dans le territoire assiégé. De la fumée s'élevait au-dessus de Khan Younès, principale ville du sud de la bande de Gaza, visée par des tirs d'artillerie au cours de la nuit, selon un correspondant de l'AFP.

Un nouveau bilan communiqué par le Hamas. Le ministère de la Santé du mouvement affirme que les opérations militaires israéliennes dans la bande de Gaza ont fait 21 672 morts depuis le début de la guerre. Cent soixante-cinq personnes ont été tuées et 250 autres blessées au cours des dernières 24 heures, a-t-il assuré. Il fait état de 56 165 personnes blessées depuis le 7 octobre. Aucune source sur place ou image ne permet d'étayer ce bilan.

La population de Gaza rêve de la "fin" des affrontements. L'armée israélienne a poursuivi ses bombardements massifs vendredi dans la bande de Gaza, où l'agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens a dénoncé les conditions d'acheminement de l'aide humanitaire. "Epuisée" par près de trois mois de guerre, en ce week-end du Nouvel An, la population aimerait que cette guerre prenne fin.

Lueur d'espoir. Une délégation du Hamas se trouve au Caire pour discuter d'un projet égyptien visant à mettre un terme progressif aux combats. Doté de trois étapes, le plan prévoit des trêves renouvelables, des libérations échelonnées d'otages et de prisonniers palestiniens et, à terme, une cessation des hostilités.

Un désastre humanitaire. Les quelque 2,4 millions d'habitants de la bande de Gaza, dont 85% ont dû fuir leur foyer selon l'ONU, continuent d'être confrontés à une situation humanitaire désastreuse. "La population traumatisée" s'entasse sur "une parcelle de terre de plus en plus réduite" dans le sud du territoire, dans le secteur de Rafah, a déclaré sur X le chef des opérations humanitaires de l'ONU, Martin Griffiths.

Nouvelle vente "d'urgence" d'obus américains à Israël. Le gouvernement américain a réalisé cette vente sans passer par le Congrès pour un montant de 147,5 millions de dollars. Il s'agit d'obus de 155 mm et de matériels militaires divers prélevés dans les stocks de l'armée des Etats-Unis, selon les services de la Défense.

Le Live

L'actu en continu
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    Une dernière lecture avant l'extinction des feux ? Voici une sélection de nos articles du jour :
    #ISRAEL_PALESTINE Hajera Mohammad et Eric Audra vous emmènent dans deux salons de tatouage de Jérusalem, où certains clients israéliens viennent se faire tatouer à jamais le souvenir des attaques du 7-Octobre.
    #RUGBY Maÿlice Lavorel vous raconte comment le Top 14 s'est affirmé, cette année, comme le meilleur championnat du monde.
    • Benoît Jourdain vous propose une rétrospective de l'année 2023 en 23 photos d'actualité.
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #ISRAEL_PALESTINE Interrogé sur les négociations en cours au Caire, Benyamin Nétanyahou affirme que "le Hamas avait posé toute une série d'ultimatums que nous avons rejetés". Il évoque "un changement" mais dit ne pas vouloir "créer d'attente" sur une éventuelle trêve.
  • Avatar
    Benyamin Nétanyahou
    Premier ministre israélien Il y a 0 sec
    "Nous garantissons que Gaza ne sera plus jamais une menace pour Israël."
    #ISRAEL_PALESTINE Face à la presse, le chef du gouvernement assure que ses troupes ont pris "le dessus" dans la "bataille complexe" menée en territoire palestinien. "Nous avons éliminé plus de 8 000 terroristes", clame-t-il.
    editor-image
    (Ohad Zwigenberg / AFP)
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #ISRAEL_PALESTINE La guerre entre Israël et le Hamas à Gaza "va se poursuivre pendant de longs mois, jusqu'à ce que le Hamas soit éliminé et les otages libérés", déclare le Premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou. Il réclame "plus de temps" pour "remporter une victoire absolue".
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #ISRAEL_PALESTINE Le Hamas condamne la vente "d'urgence" de munitions et de matériel militaire à Israël annoncée par les Etats-Unis. "C'est une preuve claire du soutien complet de l'administration américaine à cette guerre criminelle", estime le mouvement islamiste.
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #ISRAEL_PALESTINE Une délégation du Hamas est arrivée au Caire, hier, pour transmettre "la réponse des factions palestiniennes" à un plan de paix égyptien visant à mettre un terme progressif aux hostilités. Cette réponse sera donnée "dans les prochains jours", selon le Jihad islamique, un autre groupe terroriste actif à Gaza.
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #ISRAEL_PALESTINE L'armée israélienne annonce avoir tué un Palestinien en Cisjordanie occupée, après que celui-ci aurait foncé sur un poste militaire près du camp de réfugiés de Fawwar, au sud d'Hébron. Un jeune homme suspecté de mener une attaque à la voiture-bélier avait déjà été abattu, hier, dans la même zone.
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #ISRAEL_PALESTINE Le Hamas au pouvoir dans la bande de Gaza a condamné la vente "d'urgence" par les Etats-Unis de munitions et de matériel militaire à Israël, pour un montant de 147,5 millions de dollars. "C'est une preuve claire du soutien complet de l'administration américaine à cette guerre criminelle", a dénoncé le mouvement islamiste dans un communiqué.
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #ISRAEL_PALESTINE Le ministère de la Santé du Hamas palestinien affirme que les opérations militaires israéliennes dans la bande de Gaza ont fait 21 672 morts depuis le début de la guerre. Il assure par ailleurs que 175 personnes ont été tuées et 250 autres blessées au cours des dernières 24 heures.
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #ISRAEL_PALESTINE "Nous danserons à nouveau". Cette phrase, la Franco-Israélienne Mia Schem l'a inscrite sur son bras. Otage du Hamas, elle avait été capturée le 7 octobre. Comme elle, de nombreuses personnes se font tatouer pour ne pas oublier.
    Mirel, soldat israélien réserviste, montre son tatouage réalisé un mois après les attaques du 7-Octobre. (HAJERA MOHAMMAD / RADIO FRANCE)
    (HAJERA MOHAMMAD / RADIO FRANCE)