Guerre entre Israël et le Hamas : l'armée israélienne ordonne une nouvelle évacuation dans des secteurs de Khan Younès et Rafah

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Des familles palestiniennes réfugiées à Deir al-Balah, dans la bande de Gaza,  le 30 juin 2024. (DOAA ALBAZ / ANADOLU / AFP)
Cet ordre survient après le tir, lundi matin, de "20 projectiles" vers Israël, en provenance de la région de Khan Younès.

Ce qu'il faut savoir

Ce direct est désormais terminé.

L'armée israélienne a ordonné, lundi 1er juillet, une nouvelle évacuation de secteurs des gouvernorats de Khan Younès et de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, où des centaines de milliers de Palestiniens ont déjà dû fuir les combats il y a plusieurs semaines. Cet ordre survient après le tir, lundi matin, de "20 projectiles" vers Israël, en provenance de la région de Khan Younès. 

Tsahal frappe le sud de Gaza en riposte à des tirs contre son territoire. L'armée israélienne a fait état d'une salve de "20 projectiles" tirés du sud de la bande de Gaza vers le territoire israélien, une attaque revendiquée par la branche armée du groupe palestinien Jihad islamique. Selon Tsahal, les tirs provenaient "du secteur de Khan Younès". "Un certain nombre de projectiles ont été interceptés et d'autres sont tombés dans le sud d'Israël", a ajouté l'armée, qui précise également qu'il n'y a pas eu de blessés. Israël a, en conséquence, frappé le sud de la bande de Gaza. 

Un Palestinien tué en Cisjordanie. Le ministère de la Santé de l'Autorité palestinienne en Cisjordanie occupée a annoncé dimanche la mort d'un Palestinien lors d'un raid israélien. Cette victime a été identifiée par l'agence de presse officielle palestinienne Wafa comme étant Saïd Izzat Jaber, 24 ans. Sollicitée par l'AFP, l'armée israélienne n'a pas commenté ces informations dans l'immédiat. Selon le ministère palestinien, cinq personnes ont aussi été blessées, dont deux grièvement. 

Des opérations à Gaza et Rafah. L'armée israélienne a concentré dimanche ses opérations contre le Hamas dans les villes de Gaza et Rafah, le Premier ministre Benjamin Nétanyahou évoquant un "combat difficile". Ces dernières 24 heures, 43 Palestiniens ont été tués dans la bande de Gaza, a affirmé dimanche le ministère de la Santé du Hamas.

Le Live

L'actu en continu
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #ISRAEL_PALESTINE Et pendant ce temps à Tel Aviv, des milliers de personnes ont participé à une grande conférence appelant à la fin de la guerre, au retour des otages et à un accord de paix. Le rendez-vous, organisé par des organisations pacifistes, a réuni des personnalités publiques, ainsi que des familles de victimes du 7 octobre.
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #ISRAEL_PALESTINE L'armée israélienne a ordonné une nouvelle évacuation de secteurs des gouvernorats de Khan Younès et de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, où des centaines de milliers de Palestiniens ont déjà dû fuir les combats il y a plusieurs semaines. Cet ordre survient après le tir, lundi matin, de "20 projectiles" vers Israël, en provenance de la région de Khan Younès.
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #ISRAEL_PALESTINE Le directeur de l'hôpital al-Chifa de la ville de Gaza, libéré après plus de sept mois de détention, accuse Israël de "tortures". Le docteur Mohammed Abou Salmiya affirme que "de nombreux prisonniers [avec qui il était en détention] sont morts dans les centres d'interrogation et ont été privés de nourriture et de médicaments".
  • Avatar
    Mohammed Abou Salmiya,
    directeur de l'hôpital al-Chifa Il y a 0 sec
    "Pendant deux mois, les prisonniers n'ont mangé qu'une miche de pain par jour."
    #ISRAEL_PALESTINE Des dizaines de prisonniers palestiniens, dont le directeur d'al-Chifa, le plus grand du territoire palestinien, ont été libérés par Israël et transférés vers des centres médicaux de la bande de Gaza, selon une source médicale à l'AFP. En conférence de presse, ce dernier assure que "de nombreux prisonniers sont morts dans les centres d'interrogation et ont été privés de nourriture et de médicaments".
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #ISRAEL_PALESTINE L'armée israélienne a fait état d'une salve de "20 projectiles" tirés du sud de la bande de Gaza vers le territoire israélien. "Un certain nombre de projectiles ont été interceptés et d'autres sont tombés dans le sud d'Israël", annonce un communiqué. Cette attaque a été revendiquée par la branche armée du groupe palestinien Jihad islamique.