Guerre dans la bande de Gaza : malgré la feuille de route présentée par Joe Biden, un haut-responsable du Hamas dénonce l'absence de nouvelle proposition

Pour Oussama Hamdane, cadre du mouvement islamiste palestinien, le protocole de paix présenté le 31 mai par le président américain n'est pas satisfaisant.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
De la fumée s'échappe de Deir al-Balah, dans la bande de Gaza, après une attaque de l'armée israélienne le 6 juin 2024. (ALI JADALLAH / ANADOLU / AFP)

L'instauration d'un cessez-le-feu en suspens dans la bande de Gaza. De l'avis d'un haut responsable du Hamas, Oussama Hamdane, le plan présenté par Joe Biden le 31 mai ne constitue pas une "nouvelle proposition" en vue d'un accord avec Israël pour l'arrêt des combats dans l'enclave palestinienne. "La vérité, c'est qu'il n'y a aucune nouvelle proposition présentée au Hamas", a-t-il déclaré par téléphone jeudi 6 juin à l'AFP.

Le président américain avait dessiné les grandes lignes d'un plan en trois phases, proposée selon lui par Israël, en vue d'un cessez-le-feu complet entre l'armée israélienne et le Hamas dans la bande de Gaza incluant une libération progressive des otages retenus à Gaza, le présentant comme une feuille de route israélienne.

Mais pour Oussama Hamdane, "il n'y a pas de proposition, ce ne sont que des mots prononcés par Biden dans un discours" à la forme encore trop libre, selon lui. "Jusqu'ici, les Américains n'ont présenté aucun document qui les engage à respecter ce que Biden a dit dans son discours", a-t-il déclaré depuis Beyrouth (Liban), d'où il opère. Le Hamas est prêt à accepter un accord, a-t-il précisé, s'il comprend ses exigences, dont un cessez-le-feu permanent et le retrait complet des troupes israéliennes de la bande de Gaza.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.