Cet article date de plus de sept ans.

Gaza : après un tweet polémique sur un enfant mort, un élu dénonce une usurpation d'identité

Jacques Renaud, adjoint au maire Divers-droite de Montreuil-Juigné (Maine-et-Loire), assure ne pas être l'auteur du message.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Capture d'écran de l'échange entre @JacquesRenaud49 et @StonMichel, sur Twitter, réalisée mercredi 23 juillet. (TWITTER / FRANCETV INFO)

"Il s'agit de viande halal je suppose ?" Ce message, posté sur le compte Twitter @JacquesRenaud49, attribué à l'adjoint au maire Divers-droite de Montreuil-Juigné (Maine-et-Loire), a provoqué des réactions outrées sur le réseau social, mercredi 23 juillet. L'élu se défend d'en être l'auteur et a déposé une plainte pour usurpation d'identité, selon les informations du Courrier de l'ouest.

Ce tweet était une réponse à une photo partagée par un autre utilisateur, qui souhaitait dénoncer l'opération de l'armée israélienne à Gaza, qui a fait de nombreuses victimes civiles. Sur l'image, que francetv info choisit de ne pas publier en raison de son caractère violent, un médecin montre le corps déchiqueté d'un enfant, présenté comme un petit palestinien, victime de l'opération militaire israélienne.

Capture d'écran de l'échange entre @JacquesRenaud49 et @StonMichel, sur Twitter, réalisée mercredi 23 juillet. (TWITTER / FRANCETV INFO)
 

L'intéressé "n'utilise pas ce genre de technologies"

Dans un communiqué, la mairie de Montreuil-Juigné affirme que Jacques Renaud n'utilise pas Twitter. "N’utilisant pas ce genre de technologies, il condamne avec la plus grande fermeté cette usurpation d’identité. Une plainte vient d’être déposée en ce sens auprès de la gendarmerie", précise le communiqué.

Selon Le Lab d'Europe 1, le compte @JacquesRenaud49 a changé plusieurs fois de pseudonyme, tantôt @nicolas_749, tantôt @millotnicolas. Mais de nombreux utilisateurs de Twitter, dont des députés, réclament déjà la démission de Jacques Renaud.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Israël-Palestine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.