Gaza : dix-neuf membres du Jihad islamique arrêtés par Israël

Vingt personnes ont été arrêtées au total par des soldats et des agents des services de sécurité du Shin Bet samedi, au lendemain de raids israéliens qui ont fait quinze morts, dont un chef jihadiste.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une frappe israélienne sur la bande de Gaza, le 5 août 2022. (YOUSSEF MASSOUD / AFP)

Israël accentue son offensive. Les forces israéliennes ont annoncé samedi 6 août l'arrestation de dix-neuf membres du Jihad islamique, au lendemain de raids qui ont fait quinze morts, dont un chef jihadiste. Vingt personnes au total ont été arrêtées par des soldats et des agents des services de sécurité du Shin Bet lors d'opérations menées samedi matin, "dont 19 sont des membres associés à l'organisation palestinienne terroriste du Jihad islamique", a affirmé l'armée israélienne dans un communiqué.

Le Jihad islamique riposte par des tirs de roquettes

Les forces israéliennes ont également lancé de nouvelles frappes contre le Jihad islamique à Gaza. Israël a présenté ces raids comme une "attaque préventive" contre le Jihad islamique, quelques jours après l'arrestation d'un chef de l'organisation en Cisjordanie occupée qui avait fait craindre des actions en représailles.

Le Jihad islamique, qui a riposté par des tirs de roquettes sur l'Etat hébreu, est un groupe islamiste soutenu par l'Iran et très présent à Gaza et en Cisjordanie, un territoire palestinien occupé par Israël depuis 1967.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Israël-Palestine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.