Gaza : sept Palestiniens tués dans des heurts avec des soldats israéliens

Tous les vendredis depuis mars, des milliers de Palestiniens se rassemblent le long de la ligne qui sépare l'Etat juif du territoire palestinien.

Des Palestiniens protestent près de la frontière avec Israël, le 8 octobre 2018, dans la bande de Gaza.
Des Palestiniens protestent près de la frontière avec Israël, le 8 octobre 2018, dans la bande de Gaza. (SAID KHATIB / AFP)

Sept Palestiniens ont été tués dans la bande de Gaza, vendredi 12 octobre, lors de manifestations et de heurts avec les soldats israéliens le long de la frontière, selon le ministère gazaoui de la Santé. Les abords de la frontière avec Israël sont depuis le 30 mars le théâtre d'une vaste mobilisation contre le blocus imposé depuis plus de 10 ans par l'Etat hébreu.

L'armée israélienne a dit vérifier ces informations. Tous les vendredis depuis mars, des milliers de Palestiniens se rassemblent le long de la ligne frontalière qui sépare l'Etat juif du territoire palestinien, contrôlé par Hamas. Depuis le début de ces manifestations pour réclamer un droit au retour sur les terres abandonnées à Israël à la fondation de l'Etat lors de la guerre israélo-arabe de 1948, près de 200 Palestiniens ont été tués. Côté israélien, un soldat a été tué par un tireur palestinien.