DIRECT. Des employés de l'ONU tués par un tir israélien sur une école

Les corps des victimes ont été conduits à la morgue de l'hôpital de Jabaliya, près de Beit Hanoun.

De la fumée s\'élève de bâtiments dans la bande de Gaza, jeudi 24 juillet 2014. 
De la fumée s'élève de bâtiments dans la bande de Gaza, jeudi 24 juillet 2014.  (MAJDI FATHI / NURPHOTO / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Au 18e jour de l'offensive israélienne sur Gaza, un tir israélien a fait au moins 15 morts dans une école de l'ONU, dans le nord de la bande de Gaza, jeudi 24 juillet, selon un porte-parole du ministère de la Santé palestinien. "A 14h50, un obus est tombé sur ou à proximité" de cette école utilisée comme abri, a déclaré, sans plus de détail, un responsable de l'ONU à Gaza à l'AFP. Des emplloyés de l'ONU ont été tués, annonce Ban Ki-moon.

Les corps des victimes ont été conduits à la morgue de l'hôpital de Jabaliya, près de Beit Hanoun. "Un tel massacre nécessite plus qu'un seul hôpital" a déclaré Ayman Hamdan, le directeur de l'établissement. 

François Hollande débloque 11 millions d'euros. Le président de la République a annoncé ce matin, en recevant des ONG à l'Elysée, le déblocage par la France de 11 millions d'euros pour l'aide humanitaire à Gaza. D'après une conseillère du président, 8 millions d'euros seront versés à l'Autorité palestinienne, installée en Cisjordanie, et 3 millions aux Nations unies et à des ONG.

Les compagnie aérienne européenne pourrait bientôt redesservir Tel Aviv. L'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) est revenue jeudi sur sa recommandation de ne plus desservir l'aéroport de Tel Aviv, tout en appelant à "surveiller étroitement les risques relatifs à la sécurité des vols".

Dix Palestiniens ont été tués dans la matinée. Selon un porte-parole de l'agence de l'ONU pour les réfugiés, ils ont été tués dans une série de frappes israéliennes près de Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza, non loin de la frontière avec Israël. 

Des "progrès" sur le plan diplomatique. Le secrétaire d'Etat John Kerry a fait état de "progrès" dans les efforts en vue d'une trêve à Gaza, au 17e jour de l'intervention armée d'Israël sur la bande de Gaza. 

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #PROCHE_ORIENT

00h14 : Vous pouvez retrouver tous les titres sur notre page d'accueil. Voici l'essentiel :• #AIRALGERIE L'épave de du vol d'Air Algérie a-t-elle été localisée au Mali ? C'est ce qu'affirment le président malien et un général brukinabè, mais le Quai d'Orsay ne confirme pas. Francetv info fait le point sur les différentes hypothèses pour expliquer le crash et résume ce que l'on saitSuivez la situation en direct.

Les forces israéliennes ont tué trois manifestants Palestiniens en Cisjordanie, selon l'agence Reuters. Une centaine auraient été blessés. Voici notre article

• #ACCIDENT Après l'accident qui a coûté la vie à plusieurs enfants dans l'Aube, les médecins pensent que le conducteur a pu faire un malaise à cause d'une hypoglycémie.

#TRANSPARENCE Professions exercées en parallèle, actions détenues ou fonctions bénévoles... Les déclarations d'intérêts des députés et des sénateurs sont en ligne. Découvrez ce que ces documents révèlent de nos parlementaires.

00h02 :  Un chercheur, qui estime que "quelque chose est en train de se passer" avec une "énorme manifestation", et une journaliste publient des photos.

00h00 :  Le journal israélien Haaretz parle de deux morts, pour sa part. Cinq policiers auraient été légèrement blessés par des jets de pierre et des pétards.

23h55 :  Trois manifestants palestiniens ont été tués et une centaine blessés par des soldats israéliens dans des affrontements en Cisjordanie, selon Reuters.

22h48 :  Nous vous parlions il y a quelques instants d'affrontements en Cisjordanie. L'AFP signale à l'instant qu'un Palestinien a été tué par les forces israéliennes.

22h35 :  Le correspondant de France 2 à Jérusalem, Charles Enderlin, rapporte des affrontements à Jerusalem Est entre des Palestiniens et la police qui limite l'entrée à l'esplanade des mosquées aux plus de 50 ans. Il rapporte également des accrochages à des checkpoints israéliens.

19h04 :  Les Etats-Unis ont réagi au bombardement de l'école de l'ONU. "Nous sommes profondément attristés et inquiets à propos de ce tragique incident", a déclaré la porte-parole du département d'Etat. "Nous exhortons une nouvelle fois toutes les parties à redoubler d'efforts pour protéger les civils".

19h57 :  Un journaliste de NBC a parlé avec un responsable de l'UNRWA. D'après lui, l'agence n'a pas été prévenue avant la frappe sur l'école qui a tué des employés des Nations unies, ainsi que des femmes et des enfants. Il ajoute qu'Israël connaissait l'emplacement de cette école.

18h27 :  Des employés de l'ONU ont été tués dans l'attaque d'une école à Gaza, annonce le secrétaire général Ban Ki-moon de l'organisation.

18h33 : Il est 18 heures passé, faisons un point sur l'actualité de cette soirée :  51 Français font partie des passagers du vol d'Air Algérie disparu hier soir, moins d'une heure après son décollage de Ouagadougou (Burkina Faso). L'avion, qui transportait au moins 116 personnes, "s'est écrasé", selon un responsable algérien. Suivez la situation en direct.

 Professions exercées en parallèle, actions détenues ou fonctions bénévoles... Les déclarations d'intérêts des députés et des sénateurs sont en ligne. Découvrez ce que ces documents révèlent de nos parlementaires.

 Le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk a annoncé aujourd'hui sa démission, en dénonçant la dissolution de la coalition gouvernementale au Parlement, en pleine crise économique et au milieu d'un conflit armé avec les séparatistes pro-russes.

Un tir israélien sur une école de l'ONU à Gaza a tué au moins 15 Palestiniens, selon le ministère gazaoui de la Santé. Par ailleurs, la France débloque 11 millions d'euros d'aide humanitaire en faveur du territoire, annonce l'Elysée. Suivez le conflit en direct sur notre site.

 Il paraît intouchable. Vincenzo Nibali a remporté la 18e étape du Tour de France, entre Pau et Hautacam, confortant son maillot jaune.

17h12 : La tension monte aussi de l'autre côté des territoires palestiniens. Un Palestinien est mort hier soir lors des violents affrontements qui ont eu lieu à Bethléem (Cisjordanie) entre l'armée israélienne et des jeunes venus soutenir la population de Gaza.




 
 (REUTERS)

16h10 : Que faut-il retenir de l'actualité à 16 heures passé ?

La compagnie aérienne Air Algérie annonce avoir perdu le contact avec un de ses appareils, moins d'une heure après son décollage de Ouagadougou (Burkina Faso). L'avion, qui transportait 119 personnes, dont des Français "en nombre" selon Frédéric Cuvillier, secrétaire d'Etat aux Transports, "s'est écrasé" selon un responsable algérien. Suivez la situation en direct.

 Professions exercées en parallèle, actions détenues ou fonctions bénévoles... Les déclarations d'intérêts des députés et des sénateurs sont en ligne. Découvrez ce que ces documents révèlent de nos parlementaires.

Un tir israélien sur une école de l'ONU à Gaza a tué au moins quinze Palestiniens, selon le ministère gazaoui de la Santé. Par ailleurs, la France débloque 11 millions d'euros d'aide humanitaire en faveur du territoire, annonce l'Elysée. Suivez le conflit en direct sur notre site.

 La 18e étape du Tour de France est en cours. Et le spectacle vaut le détour, puisque cette étape reliant Pau à Hautacam passe par le mythique col du Tourmalet. A suivre en direct sur francetv info.

15h26 :  Après le bombardement d'une école de l'ONU, cet après-midi à Gaza, qui a fait neuf morts selon l'AFP, le ministère de la Santé de Gaza évoque un bilan de 10 morts et de nombreux blessés. "Un tel massacre nécessite plus qu'un seul hôpital" déclare Ayman Hamdan, directeur de l'hôpital de Beit Hanoun, au nord de Gaza.

15h23 :  Neuf personnes réfugiées dans une école de l'ONU ont été tuées, cet après-midi, par un obus tiré par l'armée israélienne dans le nord de la bande de Gaza.

15h18 :  L'Agence européenne de la sécurité aérienne revient sur sa recommandation de ne plus desservir Israël.

14h35 :  Selon l'astronaute allemand Alexander Gerst, c'est la photo la plus triste qu'il ait prise. Ce cliché posté sur son compte Twitter a été pris depuis la Station spatiale internationale. Il montre une vue de Gaza et d'Israël, de nuit, sous les bombes.

14h15 : Faisons un point sur l'actualité : 
La compagnie aérienne Air Algérie annonce avoir perdu le contact avec un de ses appareils, moins d'une heure après son décollage de Ouagadougou (Burkina Faso). L'avion faisait route vers Alger et transportait 119 personnes, dont des Français "en nombre" selon Frédéric Cuvillier, secrétaire d'Etat aux Transports. Professions exercées en parallèle, actions détenues ou fonctions bénévoles... Les déclarations d'intérêts des députés et des sénateurs sont en ligne. Vous pouvez découvrir la situation de vos élus dans notre direct

Sept Palestiniens ont été tués ce matin dans une série de frappes israéliennes près de Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza, selon les services d'urgence locaux. Par ailleurs, la France débloque 11 millions d'euros d'aide humanitaire en faveur du territoire, annonce l'Elysée. 

 Le gouvernement interdira les manifestations pro-palestiniennes, dont celle prévue samedi à Paris, "s'il n'y a pas de garanties" en termes de sécurité, indique le Premier ministre. Hier, entre 14 500 et 25 000 personnes ont défilé dans le calme à Paris, une manifestation autorisée mais très encadrée.

12h14 :  François Hollande a annoncé ce matin, en recevant des ONG à l'Elysée, le déblocage par la France de 11 millions d'euros pour l'aide humanitaire à Gaza. D'après une conseillère du président, 8 millions d'euros seront versés à l'Autorité palestinienne, installée en Cisjordanie, et 3 millions aux Nations unies et à des ONG.

12h06 : Le point sur l'actu à midi :   

La compagnie aérienne Air Algérie annonce avoir perdu le contact avec un de ses appareils, moins d'une heure après son décollage de Ouagadougou, au Burkina Faso. Le vol faisait route vers Alger et transportait 110 passagers. 


Professions exercées en parallèle, actions détenues ou fonctions bénévoles... Les déclarations d'intérêts des députés et des sénateurs sont en ligne. Vous pouvez découvrir la situation de vos élus dans notre direct



Sept Palestiniens ont été tués ce matin dans une série de frappes israéliennes près de Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza, selon les services d'urgence locaux. Par ailleurs, la France débloque 11 millions d'euros d'aide humanitaire en faveur du territoire, annonce l'Elysée. 


 Le gouvernement interdira les manifestations pro-palestiniennes, dont celle prévue samedi à Paris, "s'il n'y a pas de garanties" en termes de sécurité, indique le Premier ministre. Hier, entre 14 500 et 25 000 personnes pro-palestiniennes ont défilé dans le calme à Paris, une manifestation autorisée mais très encadrée





 Quelque 4 millions de clients mobiles de SFR sont privés de téléphone, à cause d'une panne sur un équipement.  

11h52 :  La France débloque 11 millions d'euros d'aide humanitaire en faveur de la bande de Gaza, annonce l'Elysée. 

11h15 :  A Gaza, les services de secours recherchent d'éventuelles victimes, après de nouvelles frappes aériennes de l'armée israélienne. 





(IBRAHEEM ABU MUSTAFA / REUTERS)

10h50 :   Selon un porte-parole de l'agence de l'ONU pour les réfugiés, l'UNRWA, trois enseignants de l'ONU ont été tués par un raid aérien à Gaza. 

10h06 : L'essentiel de l'actu :   Le gouvernement interdira les manifestations pro-palestiennes, dont celle prévue samedi à Paris, "s'il n'y a pas de garanties" en termes de sécurité, indique le Premier ministre. Hier, entre 14 500 et 25 000 personnes pro-palestiniennes ont défilé dans le calme à Paris, une manifestation autorisée mais très encadrée.

 Sept Palestiniens ont été tués ce matin dans une série de frappes israéliennes près de Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza, non loin de la frontière avec Israël, selon les services d'urgence locaux. Par ailleurs, le secrétaire d'Etat John Kerry a fait état de "progrès" dans les efforts en vue d'une trêve à Gaza, au 17e jour de l'intervention armée d'Israël sur la bande de Gaza. 

• #TAIWAN Deux Françaises se trouvaient à bord de l'avion qui s'est écrasé à TaïwanElles font partie des 42 victimes, annonce le Quai d'Orsay. Dix personnes ont survécu. 





L'agonie d'un condamné à mort exécuté dans l'Arizona et qui a mis près de deux heures à mourir a relancé aux Etats-Unis la violente polémique sur l'injection létale comme méthode d'exécution. 

09h50 :  Sept Palestiniens tués lors de frappes israéliennes, selon les secours. 

09h17 :  Alors que des voix regrettent une certaine confusion de la part de la France à propos du conflit israélo-palestinien, Manuel Valls dénonce un "faux procès". "Le camp de la France est celui de la paix", assure le Premier ministre. 
(RTL)

08h56 :  "Je ne vois pas de cessez-le-feu dans les jours à venir, avec un départ de l'armée de défense d'Israël", explique le ministre des Sciences israélien. Il affirme que les troupes ont besoin de temps supplémentaire pour mener à bien leur mission consistant à détruire les tunnels clandestins du Hamas.

08h08 : Le point sur l'actu de ce matin : 



 Toujours en Israël, le secrétaire d'Etat John Kerry a fait état de "progrès" dans les efforts en vue d'une trêve à Gaza. Selon les services de secours palestiniens, 18 Palestiniens, y compris des enfants, ont été tué ce matin dans le pilonnage de Gaza, portant à au moins 718 le bilan des morts palestiniens en 16 jours. Durant la même période, 34 Israéliens, 32 soldats et deux civils, ont péri, de même qu'un travailleur thaïlandais touché par une roquette.



 Entre 14 500 et 25 000 personnes pro-palestiniennes ont défilé hier soir dans le calme à Paris, une manifestation autorisée mais très encadrée. Par ailleurs, 16 personnes ont été interpellées après avoir proféré des insultes antisémites dans un restaurant situé près du quartier juif de la rue des Rosiers. 




• #TAIWAN Deux Françaises se trouvaient à bord de l'avion qui s'est écrasé à TaïwanElles font partie des 42 victimes, annonce le Quai d'Orsay. Dix personnes ont survécu. 





Un condamné à mort en Arizona (Etats-Unis) a succombé plus de deux heures après l'injection du produit létal. Cette agonie relance la polémique sur cette méthode d'exécution