Accord entre Israël et les Emirats : la France salue la décision de "suspendre l'annexion des territoires palestiniens"

Plus tôt dans la soirée, les Etats-Unis ont annoncé que les Emirats arabes unis et Israël avaient conclu sous leur égide un "accord de paix historique".

Le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, quitte l\'Elysée, le 22 juillet 2020.
Le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, quitte l'Elysée, le 22 juillet 2020. (NICOLAS ORCHARD / HANS LUCAS / AFP)
Ce qu'il faut savoir

La France salue la décision de "suspendre l'annexion des territoires palestiniens", dans le cadre de l'accord entre Israël et les Emirats arabes unis, conclu sous l'égide des Etats-Unisa déclaré le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian, dans un communiqué paru jeudi 13 août au soir. Il a également appelé de ses vœux "la reprise des négociations entre Israéliens et Palestiniens en vue de l'établissement de deux Etats (...) pour permettre une paix juste et durable dans la région".

 Israël va "reporter" l'annexion de pans de territoire en Cisjordanie. Le pays n'a néanmoins pas "renoncé" à ces territoires dont il souhaite l'annexion, a précisé jeudi soir le Premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, contrairement à ce que laissaient entendre plus tôt les Emirats arabes unis.

 Les dirigeants palestinients rejettent l'accordL'Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas a rejeté l'accord de paix, le qualifiant de "trahison" de la cause palestinienne. Elle a également rappelé son ambassadeur à Abou Dhabi, et appelé à une "réunion d'urgence" de la Ligue arabe pour le dénoncer.  La normalisation des relations entre Israël et les Emirats arabes unis "ne sert pas la cause palestinienne", a aussi dénoncé rapidement le mouvement islamiste palestinien Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza.

 Des accords bilatéraux seront signés dans les prochaines semainesDes délégations israéliennes et des Emirats doivent se rencontrer dans les semaines à venir pour signer des accords bilatéraux portant sur l'investissement, le tourisme, des liaisons aériennes directes, la sécurité, les télécommunications et d'autres sujets, peut-on lire dans la déclaration (en anglais) des trois pays

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #ISRAEL

23h33 : La France s'est félicitée de l'accord de normalisation des relations entre Israël et les Emirats arabes unis. "La décision, prise dans ce cadre par les autorités israéliennes, de suspendre l'annexion de territoires palestiniens est une étape positive, qui doit devenir une mesure définitive", a déclaré le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian dans un communiqué.

22h38 : L'Autorité palestinienne a annoncé le rappel "immédiat" de son ambassadeur à Abou Dhabi en guise de protestation contre l'accord de normalisation des relations entre Israël et les Emirats arabes unis. "Sur demande du président Mahmoud Abbas, le ministère palestinien des Affaires étrangères a décidé de rappeler immédiatement son ambassadeur aux Emirats arabes unis", annonce la diplomatie palestinienne.

23h29 : Israël et les Emirats arabes unis vont normaliser leurs relations diplomatiques, selon les termes d'un accord annoncé aujourd'hui. Des ententes bilatérales vont bientôt suivre dans une série de secteurs. En revanche, Israël n'a pas totalement fait une croix sur ses projets d'annexion de territoires cisjordaniens. Voici ce que l'on sait (et ce que l'on ne sait pas) du texte.

Le Premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, s\'adresse aux Israéliens depuis Jérusalem le 13 août 2020.


POOL NEW / REUTERS

21h34 : Joe Biden a salué l'accord "historique" de normalisation des relations entre les Emirats arabes unis et Israël. Les deux pays "ont franchi une étape historique pour effacer les profondes divisions du Moyen-Orient", a déclaré le candidat démocrate à l'élection présidentielle américaine.

21h06 : L'Autorité palestinienne rejette l'accord de normalisation entre Israël et les Emirats arabes unis, et appelle à une "réunion d'urgence" de la Ligue arabe.

20h50 : "J'ai eu une discussion trilatérale avec le président américain Trump et le cheikh Ben Zayed (Emirats arabes unis) et nous avons convenu d'un accord de paix complet avec des échanges d'ambassadeurs et des échanges commerciaux y compris des vols directs entre Abou Dhabi et Tel-Aviv."

Le Premier ministreBenyamin Nétanyahou est revenu sur l'accord de normalisation entre son pays et les Emirats arabes unis, lors d'un discours télévisé. Cet accord va "reporter" les projets israéliens d'annexion dans la vallée du Jourdain et en Cisjordanie occupée, a ajouté le dirigeant, mais ce dernier n'a pas "renoncé" à cette option.

19h48 : Le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, au pouvoir en Cisjordanie occupée, a convoqué une "réunion d'urgence" de la direction palestinienne, rapporte l'agence officielle Wafa. Au terme de cette rencontre, la direction palestinienne devrait annoncer sa réaction à la normalisation des relations entre Israël et les Emirats arabes unis.

19h34 : "L"annexion de pans de Cisjordanie est repoussée mais nous n'y avons pas renoncé", a également déclaré Benyamin Nétanyahou au cours d'une allocution télévisée. Il a confirmé qu'Israël et les Emirats arabes unis sont convenus de normaliser leurs relations dans le cadre d'un accord négocié par les États-Unis.

19h27 : "Aujourd'hui, une nouvelle ère commence dans les relations entre Israël et le monde arabe", a déclaré Benyamin Nétanyahou au cours d'une allocution télévisée.

18h40 : La normalisation des relations entre Israël et les Emirats arabes unis "ne sert pas la cause palestinienne" et constitue un "chèque en blanc" pour la poursuite de "l'occupation", a dénoncé le mouvement islamiste palestinien Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza.

18h43 : Le président égyptien, Abdel Fattah Al-Sissi, a réagi à l'accord de normalisation entre les Emirats arabes unis et Israël sous l'égide des Etats-Unis. Il salue "une étape" vers la "réalisation de la paix au Moyen-Orient".

18h33 : Le Premier ministre Benyamin Nétanyahou va prendre la parole dans une demi-heure après l'annonce d'une normalisation des relations entre Israël et les Emirats arabes unis. Le dirigeant évoque "une journée historique" ("Yom histori"), sur Twitter, et devrait livrer davantage de détails sur les termes de l'accord.

18h18 : Il est 18 heures et voici les principales informations de la journée.

Israël et les Emirats arabes unis ont signé sous l'égide des Etats-Unis un "accord de paix historique", a tweeté cet après-midi Donald Trump. Selon le prince héritier d'Abou Dhabi, cet accord de normalisation comporte l'arrêt de l'annexion israélienne de nouveaux "territoires palestiniens".


Le FBI va se joindre aux enquêteurs libanais et internationaux pour tenter de déterminer les causes de l'explosion qui a ravagé le port de Beyrouth, a annoncé le numéro trois de la diplomatie américaine, David Hale, en visite dans la capitale libanaise.


#BIELORUSSIE Des chaînes humaines et marches pacifiques se multiplient en Biélorussie pour dénoncer la répression violente de la contestation ayant suivi la réélection controversée du président Alexandre Loukachenko dimanche dernier.


#METEO Plus aucun département ne se trouve en alerte canicule, même orange, a annoncé Météo-France cet après-midi, mettant ainsi un terme à un épisode de fortes chaleurs qui a frappé une grande partie du pays pendant une semaine. Cette canicule devrait malgré tout atteindre le top 5 des plus sévères qu'aura connues la France.

18h16 : Israël est d'accord pour stopper l'annexion des territoires palestiniens, affirment les Emirats arabes unis.