DIRECT. Sept soldats israéliens tués dans la bande de Gaza

Au total 25 soldats ont été tués depuis le début de l'offensive sur la bande de Gaza. Dans le même temps, six Palestiniens ont été tués lundi soir dans de nouveaux bombardements israéliens. 

LAURIE VARMANE / FRANCE 2
Ce qu'il faut savoir

Le bilan s'alourdit des deux côtés. Les combats se sont poursuivit toute la journée du lundi 21 juillet dans la bande de Gaza et en Israël. Sept soldats de Tsahal ont été tués. Dans le même temps, six Palestiniens ont été tués de nouveaux bombardements israéliens.

Suivez ici les dernières informations : 

 Sept soldats israéliens ont été tués à Gaza lundi, portant à 25 le nombre de militaires tués depuis le début de l'offensive contre l'enclave palestinienne, a annoncé l'armée.

 Le bilan dépasse les 500 morts côté palestinien. Le conflit entre Israël et le Hamas ne montre aucun signe de répit, au 14e jour de l'offensive israélienne contre Gaza. Ce lundi soir, les bombardements ont fait 11 nouvelles victimes : cinq dans un hôpital, et six autres à Rafah et Deir el-Balah, dans le centre du territoire.

 Plus de 100 000 Palestiniens ont été déplacés depuis le début de l'offensive israélienne contre la bande de Gaza le 8 juillet, a annoncé lundi l'ONU.

 Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a promis dans la nuit de lundi à mardi 47 millions de dollars d'aide humanitaire (34,7 millions d'euros) aux civils de la bande de Gaza, premières victimes du conflit entre Israël et le mouvement islamiste Hamas.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #PROCHE_ORIENT

23h15 :  L'Egyptien Nabil al-Arabi, le chef de la Ligue arabe, presse ce soir le Hamas d'accepter la proposition égyptienne de cessez-le-feu. Le Hamas conditionne son accord à une levée du blocus israélien imposé depuis 2006 contre la bande de Gaza, l'ouverture de la frontière avec l'Egypte et la libération de dizaines de détenus.

23h12 :  Selon la sécurité palestinienne, un jeune Palestinien a été tué par balles par un Israélien, ce soir au nord de Jérusalem. L'incident s'est produit entre Ar-Ram et le point de contrôle de Hizma. Le corps du Palestinien, Mahmud Shawamreh, un jeune homme de 21 ans, a été transporté en Israël. La police et l'armée israélienne se sont refusées à tout commentaire dans l'immédiat.

23h05 :  Un Israélien a tué par balle un Palestinien de 21 ans qui lançait des pierres sur son véhicule, au nord de Jérusalem, en Cisjordanie.

21h52 : "La violence doit cesser, elle doit cesser immédiatement. Ce que nous avons vu ces derniers jours est inacceptable. (...) J'appelle toutes les parties à faire cesser les violences sans conditions et à revenir au dialogue."
 Le secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon réclame ce soir que les hostilités entre Israël et le Hamas palestinien cessent "immédiatement". Ils s'exprimaient depuis Le Caire (Egypte), où est également arrivé le secrétaire d'Etat américain John Kerry.




(KHALED DESOUKI / AFP)

21h40 :  Les Emirats arabes unis, un riche pays pétrolier du Golfe, ont annoncé aujourd'hui une aide de près de 41 millions de dollars pour la reconstruction des habitations touchées par l'offensive militaire israélienne dans la bande de Gaza. Cette initiative porte sur "la reconstruction des maisons endommagées et la réhabilitation des établissements hospitaliers, d'éducation et de services", annonce le Croissant rouge émirati.

21h33 :  Plus de 100 000 Palestiniens ont été déplacés depuis le début de l'offensive israélienne contre la bande de Gaza le 8 juillet. "C'est un tournant pour l'UNRWA, puisque le nombre de personnes cherchant refuge auprès de notre organisation est deux fois supérieur à celui du dernier conflit en 2009", a ajouté le porte-parole de l'Agence de l'ONU pour l'aide aux réfugiés palestiniens, Christopher Gunness.

21h06 : "Nous souhaiterions que les Israéliens prennent des mesures encore plus importantes pour s'assurer de la protection des civils."

 Les Etats-Unis ont appelé ce soir Israël à faire plus pour protéger les civils au 14e jour de l'offensive israélienne dans la bande de Gaza qui a fait 560 morts parmi les Palestiniens. Réaffirmant le droit de l'Etat hébreu à "défendre ses citoyens", le porte-parole de la Maison Blanche a jugé "inacceptable que le Hamas continue à tirer des roquettes en direction de civils israéliens".

20h15 :  Le bilan humain des bombardements israéliens du jour est revu ce soir à la hausse : onze Palestiniens, dont cinq enfants, ont été tués après une frappe aérienne qui a touché un immeuble résidentiel dans la ville de Gaza.

20h24 : Faisons un point sur l'actualité à 20 heures :

•  Malgré les débordements de samedi à Barbès, une manifestation en soutien aux Palestiniens est autorisée mercredi à Paris. Elle aura lieu à 18h30 entre Denfert-Rochereau et Invalides. Nous vous expliquons dans cet article pourquoi les tensions sont plus fortes autour de la capitale.
Les bombardements israéliens ont fait six nouvelles victimes ce soir à Gaza, portant à plus de 570 le nombre de morts palestiniens. Sept soldats israéliens ont également été tués ce soir lors d’affrontements, portant à 27 le nombre de militaires de Tsahal tués depuis le début de l’opération terrestre de l'Etat hébreu.Les 282 corps des victimes du crash du vol MH17 sont en cours de rapatriement vers les Pays-Bas. Ce soir, les rebelles ukrainiens doivent remettre les boites noires du Boeing aux autorités malaisiennes. Suivez la situation en direct.

• La justice reconnaît la responsabilité de l'Etat dans la mort d'un cheval due aux algues vertes en 2009. Explications.

19h10 :  A l'image de cette roquette palestinienne interceptée par le système de missile de défense israélien, le niveau de violence ne baisse pas au Proche-Orient. Un tir d'artillerie israélien a tué trois personnes dans le sud de la bande de Gaza, et un autre a fait trois morts dans le centre du territoire palestinien. Sept soldats israéliens ont été tués lors de combats à Gaza, portant à 27 le nombre de militaires tués depuis le début de l'opération, selon Tsahal.

(JACK GUEZ / AFP)

19h32 :  Le bilan humain s'aggrave au Proche-Orient. Les secours palestiniens annoncent que six personnes supplémentaires sont mortes, ce soir, lors de bombardements à Gaza. Dans le même temps, Tsahal annonce que sept soldats israéliens ont perdu la vie.

18h18 :  Il ne savait pas qu'il était filmé. Le secrétaire d'État américain John Kerry était au téléphone avec un responsable du Département d'État entre deux interviews. Visiblement irrité par les bombardements israéliens sur Gaza, il lui dit : "Je crois que nous devrions y aller ce soir. C'est de la folie de rester ici à ne rien faire."


(YOUTUBE)

18h12 : Que retenir de l'actualité à 18h ? Voici l'indispensable point !

•  Malgré les débordements de samedi à Barbès, une manifestation en soutien à Gaza est autorisée mercredi à Paris. Elle aura lieu à 18h30 entre Denfert-Rochereau et Invalides. Nous vous expliquons dans cet article pourquoi les tensions sont plus fortes autour de la capitale

•  Israël a lâché des obus à fléchettes sur la bande de Gaza mais assure que ces armes sont légales. Retour sur "un conflit asymétrique" avec le correspondant de France 2 à Jérusalem

• La justice reconnaît la responsabilité de l'Etat dans la mort d'un cheval due aux algues vertes en 2009. Explications.

 Patrice Evra signe pour deux ans à la Juventus Turin. Selon Eurosport, l'international français rejoint les Bianconeri pour 1,5 million d'euros.

17h56 :  "D’après ce que je vois, le public israélien a le sentiment que c’est une guerre défensive où Israël n’a pas le choix." Sur Géopolis, le correspondant de France 2 à Jérusalem Charles Enderlin livre son analyse d'un "conflit asymétrique".

18h06 : "J’espère que qu’ils ne vont pas considérer cet événement comme une invitation à en faire plus ! Il serait mieux qu’ils le prennent comme un avertissement."

Il ne s'est pas aperçu que son micro était resté branché, hier, entre deux interviews. John Kerry a laissé filtrer une certaine irritation face à l'opération israélienne à Gaza : "Quelle opération ciblée, en effet, quelle opération ciblée !"

17h08 : #MANIF_GAZA François Hollande estime qu'il faut tout faire "pour mettre un terme immédiat à la souffrance des populations à Gaza".

16h28 : "À Sciences-po, en examen de cas pratique, au regard de la position classique, gaullienne, de la France, je ne sais pas si un professeur aurait mis plus de 5/20 à certains communiqués de l'Élysée."

 Plusieurs députés socialistes reprochent à François Hollande sa position sur l'opération israélienne à Gaza, rapporte Le Figaro. Ils dénoncent notamment le premier communiqué de l'Elysée, "carte blanche à l'oppresseur"

16h22 :  Israël a lâché des obus à fléchettes sur la bande de Gaza. Ces bombes sont conçues pour pénétrer une végétation dense et sont, en théorie, légales, mais très dangereuses en zone densément peuplées. Explications


BEN CURTIS / AP / SIPA

16h14 :  Quelques centaines de personnes se sont rassemblées dans un parc de Tokyo (Japon) pour réclamer la paix à Gaza. 



KAZUHIRO NOGI / AFP

16h23 : Il est 16 heures, bientôt le goûter ! En attendant, voici l'essentiel de l'actualité :

 Alors qu'ils se déroulent dans le calme en Europe et dans d'autres villes de France, les rassemblements pro-palestiniens ont connu de violents débordements à Paris et Sarcelles. Explications. •  L'armée israélienne a bombardé un hôpital à Gaza faisant cinq morts. Plus de 500 Palestiniens ont été tués en 14 jours de conflits. La situation à suivre dans ce direct

•  Le ministère russe de la Défense affirme qu'un avion militaire ukrainien volait près du Boeing 777 malaisien avant le crash et nie la fourniture de missiles aux insurgés. Francetv info fait le point sur l'enquête

• De la peau mélangée à de la chair, de la viande périmée, la Chine a fermé une usine qui fournissait notamment McDonald's et KFC. Nos précisions.

    15h54 : Huit Palestiniens, dont 4 enfants, ont été tués dans un nouveau raid sur Gaza. 

    15h02 :  Les secours s’activent toujours à Chajaya, à Gaza, où une centaine de Palestiniens sont morts hier. 


     ASHRAF AMRA / ANADOLU AGENCY / AFP

    14h26 :  Le troisième étage de l'hôpital des Martyrs d'Al-Aqsa à Deir el-Balah entre les villes de Gaza et Rafah a été bombardé. Du personnel médical figure parmi les personnes touchées. 

    14h24 :  Le bombardement d'un hôpital du centre de Gaza fait cinq morts, selon les secours. 

    14h14 :  Un hôpital du centre de Gaza a été bombardé faisant 15 blessés, selon les secours.

    14h13 :  "Les maisons étaient devenues des cimetières." "On ne voyait plus rien sauf la lumière des bombes." Voici quelques témoignages recueillis par Le Monde auprès des habitants de Chajaya, à Gaza, pilonné par l'armée israélienne, hier. 

    13h49 :  La Cisjordanie est paralysée par une grève générale en réaction aux violents bombardements israéliens à Gaza hier. A travers tout le territoire, les magasins, les marchés et les bâtiments publics n'ont pas levé leurs rideaux de fer en solidarité avec les Gazaouis.

    12h12 : L'essentiel de l'actu de ce midi :    Les forces israéliennes annoncent avoir tué dix activistes palestiniens qui tentaient de passer en Israël par deux tunnels creusés sous la frontière avec la bande de Gaza. Plus de 500 Palestiniens ont été tués, dont plus de 140 hier, depuis le début de l'offensive israélienne sur la bande de Gaza, le 8 juillet. Vingt Israéliens, dont 18 militaires, sont morts.  
    Les troupes ukrainiennes sont, d'après les insurgés, passées à l'attaque à Donetsk, ville de l'Est tenue par les séparatistes, ce qui représente les premiers combats d'envergure depuis l'accident du vol MH17 de Malaysia Airlines. Les corps de 247 victimes du crash ont été transportés dans un train réfrigéré à Torez, en zone tenue par les séparatistes prorusses dans l'est de l'Ukraine.   Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, s'est rendu ce matin à Sarcelles (Val-d'Oise), théâtre de violences et de pillages hier, pour y dénoncer des "actes graves, intolérables" et des "violences antisémites". Par ailleurs, les organisateurs de la manifestation propalestinienne non-autorisée samedi à Paris, qui a dégénéré en heures d'affrontements entre policiers et jeunes, appellent à un nouveau rassemblement samedi prochain. 

    10h09 : Le point sur l'actu de cette matinée :  
    Les forces israéliennes annoncent avoir tué dix activistes palestiniens qui tentaient de passer en Israël par deux tunnels creusés sous la frontière avec la bande de Gaza. Plus de 500 Palestiniens ont été tués, dont plus de 140 hier, depuis le début de l'offensive israélienne sur la bande de Gaza, le 8 juillet. Vingt Israéliens, dont 18 militaires, sont morts.     Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, s'est rendu ce matin à Sarcelles (Val-d'Oise), théâtre de violences et de pillages hier, pour y dénoncer des "actes graves, intolérables" et des "violences antisémites". Par ailleurs, les organisateurs de la manifestation propalestinienne non-autorisée samedi à Paris, qui a dégénéré en heures d'affrontements entre policiers et jeunes, appellent à un nouveau rassemblement samedi prochain. 
    Seulement cinq départements (les deux départements d'Alsace, la Meurthe-et-Moselle, la Moselle et les Vosges) restent en vigilance orange pluies-inondation, au lendemain de violents orages qui ont provoqué la mort de deux personnes. 

     Paris, Londres et Berlin menacent la Russie de nouvelles "sanctions" si Vladimir Poutine n'obtient pas des rebelles en Ukraine un accès "libre et total"  au site où s'est écrasé le Boeing 777 de Malaysia Arlines, dans l'est de l'Ukraine.

    09h58 :  Charles Enderlin, correspondant de France 2 à Jérusalem, indique sur Twitter qu'une "source militaire officieuse" confirme que le Hamas ne détient pas de soldat israélien.

    08h29 :  "Des groupes de terroristes qui s'étaient infiltrés en Israël par deux tunnels dans le nord de la bande de gaza ont été interceptés par l'armée israélienne qui a tué plus de dix terroristes", affirme ce matin un porte-parole de l'armée israélienne. Selon la radio militaire, des soldats israéliens ont été "touchés" lors d'échanges de tirs, sans préciser s'il y avait des morts ou des blessés.
     Les localités israéliennes situées à proximité de la bande de Gaza avaient été mises en état d'alerte lundi matin, et les habitants avaient été appelés à ne pas sortir de chez eux.

    08h14 :  A Gaza, des habitants tentent de récupérer leurs affaires après le bombardement de leurs maisons par l'armée israélienne. 



    (SUHAIB SALEM / REUTERS)

    08h11 : Voici les principaux titres de l'actu :   

     Plus de 120 Palestiniens sont morts dans le pilonnage, par l'armée israélienne, d'une banlieue de Gaza hier, journée la plus sanglante de l'offensive israélienne. Treize soldats israéliens ont également été tués et, selon le Hamas, un autre kidnappé. Une affirmation démentie par Israël. Par ailleurs, dix Palestiniens infiltrés en Israël ont été tués, annonce ce matin l'armée.  Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, s'est rendu ce matin à Sarcelles (Val-d'Oise), théâtre de violences et de pillages hier, en marge d'un rassemblement propalestinien, pour y dénoncer des "actes graves, intolérables" et des "violences antisémites"


    Seulement cinq départements (les deux départements d'Alsace, la Meurthe-et-Moselle, la Moselle et les Vosges) restent en vigilance orange pluies-inondation, au lendemain de violents orages qui ont provoqué la mort de deux personnes. 

     Paris, Londres et Berlin menacent la Russie de nouvelles "sanctions" si Vladimir Poutine n'obtient pas des rebelles en Ukraine un accès "libre et total"  au site où s'est écrasé le Boeing 777 de Malaysia Arlines, dans l'est de l'Ukraine

    07h54 : Dix Palestiniens infiltrés en Israël ont été tués, annonce la radio militaire. 

    07h35 :  La branche armée du Hamas a revendiqué hier soir l'enlèvement d'un soldat israélien. De son côté, Israël a évoqué dans la nuit des "rumeurs"Les précisions de francetv info

    07h20 :  Alors que l'armée israélienne poursuit ses bombardements, Barack Obama et le Conseil de sécurité de l'ONU appellent à un cessez-le-feu immédiat. Voici le résumé de ces dernières heures.


    (LAURIE VARMANE / FRANCE 2)

    06h30 :  Les corps de 16 Palestiniens tués ont été retrouvés dans des décombres par les secours. 

    06h17 : Le Conseil de sécurité de l'ONU a exprimé dans la nuit sa "grave préoccupation devant le nombre croissant de victimes" du conflit à Gaza, et réitéré son appel à "cesser immédiatement les hostilités". Les 15 pays membres "appellent au respect des lois humanitaires internationales, notamment sur la protection des civils".

    06h16 :  Au moins 9 morts palestiniens, dont 7 enfants, dans un raid israélien ce matin sur la bande de Gaza, affirment les secours. 

    06h54 : L'essentiel de l'actu de ce lundi matin :   Plus de 120 Palestiniens sont morts dans le pilonnage par l'armée israélienne d'une banlieue de Gaza hier, journée la plus sanglante du conflit, où 13 soldats israéliens ont été tués et, selon le Hamas, un autre kidnappé. Une affirmation démentie par Israël. 

    Des heurts ont éclaté hier en marge d'un rassemblement pro-palestinien non autorisé à Sarcelles (Val-d'Oise), au lendemain des violences qui ont touché le quartier de Barbès à Paris. Huit personnes ont été interpellés et quatre policiers ont été blessés. 

     Deux personnes ont été tuées hier par des chutes d'arbres en Ardèche et dans le Gard, frappés par de violents orages. Seize départements sont toujours placés en vigilance orange par Météo France. 

     Paris, Londres et Berlin ont menacé la Russie de nouvelles "sanctions" si Vladimir Poutine n'obtient pas des rebelles en Ukraine un accès "libre et total"  au site où s'est écrasé le Boeing 777 de Malaysia Arlines, dans l'est de l'Ukraine. Washington accuse les Russes de leur avoir fourni le missile qui a abattu l'avion malaisien.