Journée meurtrière à Jérusalem-Est et en Cisjordanie : trois Israéliens et trois Palestiniens tués

Des confrontations quotidiennes ont lieu entre manifestants palestiniens et policiers israéliens, depuis que des portiques de détection sont entrés en service dimanche à l'entrée de l'esplanade des Mosquées.

FRANCE 2
Ce qu'il faut savoir

Depuis une semaine, les tensions sont allées crescendo entre Israéliens et Palestiniens. Elles ont explosé vendredi 21 juillet avec la mort de trois Palestiniens à Jérusalem-Est et en Cisjordanie occupée, puis les meurtres de trois Israéliens dans une colonie de Cisjordanie. Suivez la situation en direct avec franceinfo.

 Au moins trois Palestiniens ont été tués et des centaines blessés, après la prière, lors d'affrontements à Jérusalem-Est et en Cisjordanie occupée entre les forces de l'ordre israéliennes et des manifestants palestiniens.

 Trois Israéliens ont été tués à coups de couteau par un un
 assaillant qui a pénétré dans une maison de la colonie de Neve Tsuf, au nord-ouest de Ramallah, en Cisjordanie occupée, selon l'armée israélienne.

 Le président palestinien Mahmoud Abbas a annoncé un "gel des contacts" avec Israël, tant que les nouvelles mesures de sécurité mises en place par l'Etat hébreu autour de l'esplanade des Mosquées ne seraient pas annulées.

 Israël a décidé d'installer des détecteurs de métaux aux entrées de ce site ultra-sensible de l'esplanade des Mosquées, le troisième lieu saint de l'islam, mais également révéré par les juifs comme le Mont du temple. Et à l'occasion de la prière hebdomadaire, la police israélienne a pris la décision exceptionnelle d'interdire aux hommes de moins de 50 ans d'accéder à la vieille ville de Jérusalem.