Conflit entre Israël et le Hamas : des milliers d'Israéliens manifestent contre le gouvernement de Benyamin Nétanyahou

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Des Israéliens manifestent devant la résidence du Premier ministre Benyamin Nétanyahou, à Jérusalem, le 17 juin 2024. (HAZEM BADER / AFP)
Les manifestants se sont rendus à Jérusalem devant le parlement et la résidence du Premier ministre, appelant notamment à des élections anticipées.

Ce qu'il faut savoir

Les manifestants se sont rassemblés à Jérusalem devant le parlement et la résidence de Benyamin Nétanyahou, appelant notamment à des élections anticipées. Des milliers d'Israéliens ont manifesté lundi 17 juin contre le gouvernement du Premier ministre, à qui ils reprochent sa conduite de la guerre à Gaza, ainsi que son incapacité à négocier la libération des otages toujours retenus dans le territoire palestinien. Des manifestations similaires ont réuni ces dernières semaines des dizaines de milliers de personnes à Tel-Aviv, la plus grande ville d'Israël. Ce direct est désormais terminé.  

Un émissaire américain en Israël pour une désescalade avec le Liban. Un envoyé américain est arrivé lundi en Israël pour faire pression en faveur d'une désescalade avec le Liban. Israël et le Hezbollah, un allié du Hamas, ont échangé des tirs transfrontaliers quasi quotidiens depuis l'attaque du mouvement islamiste palestinien contre Israël le 7 octobre, qui a déclenché la guerre dans la bande de Gaza. L'envoyé spécial du président américain, Amos Hochstein, a rencontré lundi Benyamin Nétanyahou à Jérusalem quelques jours après que le secrétaire d'Etat Antony Blinken a affirmé, lors d'une tournée au Moyen-Orient, qu'un cessez-le-feu à Gaza était le meilleur moyen de mettre fin aux violences entre le Hezbollah et Israël. 

Benyamin Nétanyahou dissout le cabinet de guerre. Un porte-parole du bureau du Premier ministre israélien a confirmé la dissolution du cabinet de guerre créé après l'attaque du 7 octobre. Cette décision intervient huit jours après la démission du centriste Benny Gantz, qui était l'un des piliers du gouvernement élargi formé à la suite du raid du Hamas en Israël. Les médias israéliens avaient rapporté, plus tôt lundi, que Benyamin Nétanyahou avait annoncé la dissolution de ce groupe restreint lors d'une réunion du cabinet de sécurité dimanche. Suivez notre direct.

Joe Biden milite pour un cessez-le-feu à Gaza. Le président américain a défendu le plan de cessez-le-feu soutenu par son pays à Gaza, dimanche, dans un message aux musulmans pour l'Aïd al-Adha. Ce plan prévoit, dans une première phase, un cessez-le-feu de six semaines accompagné d'un retrait israélien des zones densément peuplées de la bande de Gaza, de la libération de certains otages et de la libération de Palestiniens emprisonnés par Israël. Les Etats-Unis pressent Israël et le mouvement islamiste palestinien Hamas d'accepter formellement le projet, approuvé par le Conseil de sécurité de l'ONU le 10 juin. Israël n'a pas fait connaître officiellement sa position, tandis que le Hamas a exigé des "amendements" au plan, selon une source proche des discussions.  

Calme relatif à Gaza. La bande de Gaza a connu dimanche une journée de calme relatif, après l'annonce par l'armée israélienne d'une pause dans ses opérations le long d'une route du sud du territoire palestinien, où l'ONU redoute une famine généralisée, pour faciliter l'acheminement de l'aide humanitaire. Au premier jour de la fête musulmane de l'Aïd al-Adha, le territoire bombardé par l'armée israélienne depuis plus de huit mois a vécu une journée "presque calme par rapport aux jours précédents", a déclaré le porte-parole de la Défense civile, Mohamed Basal.

Le Live

L'actu en continu
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #ISRAEL_PALESTINE Des milliers d'Israéliens ont de nouveau manifesté contre le gouvernement du Premier ministre Benyamin Nétanyahou, pour critiquer sa conduite de l'offensive militaire à Gaza et son incapacité à négocier la libération des otages. Les manifestants se sont rendus à Jérusalem devant le parlement et la résidence du Premier ministre, appelant notamment à des élections anticipées.
    editor-image
    (HAZEM BADER / AFP)
  • Avatar
    le point sur l'actu
    Il y a 0 sec
    Il est 20 heures passées de quelques minutes, l'heure de faire un premier point sur les gros titres de ce début de soirée :
    • #LEGISLATIVES Ce lundi marque le début de la campagne officielle pour les législatives. On vous résume ce qu'il faut retenir des investitures dans chaque camp, 24 heures après la fin du dépôt des candidatures.
    • #ISRAEL_PALESTINE Benyamin Nétanyahou a dissout le cabinet de guerre, qui incluait également des membres de l'opposition, une semaine après la démission du centriste Benny Gantz. Suivez notre direct.
    • #CIOTTI Visé par une enquête pour "détournements de fonds publics" concernant sa campagne pour les législatives de 2022, Eric Ciotti affirme que "sa sérénité est totale". Le président des Républicains est l'invité du "20 Heures" de France 2, ce soir.
    • #EURO Première surprise pour les Belges, vaincus 1 à 0 par la Slovaquie. Les phases de poule de l'Euro 2024 continuent à 21 heures avec le premier match des Bleus, que vous pouvez suivre dans notre direct !
  • Avatar
    le point sur l'actu
    Il y a 0 sec
    Il est 18 heures, on rembobine l'actualité de cet après-midi :
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #ISRAEL_PALESTINE Cette annonce intervient une semaine après la démission du centriste Benny Gantz. Le porte-parole du bureau de Benyamin Nétanyahou précise que le cabinet de sécurité prendra désormais "les décisions sur les questions relatives à la guerre".
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    "Le cabinet de guerre était une condition préalable à la création de ce gouvernement d'unité nationale. (...) Avec le départ de [Benny] Gantz du gouvernement, le cabinet n'est plus nécessaire, ses fonctions seront reprises par le cabinet de sécurité", ajoute David Mencer.
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    Le cabinet de sécurité, qui comprend neuf ministres en plus de Benyamin Nétanyahou, est maintenant le principal organe à prendre les décisions relatives à la guerre dans la bande de Gaza.
  • Avatar
    alerte franceinfo
    Il y a 0 sec
    #ISRAEL_PALESTINE Un porte-parole du bureau du Premier ministre israélien confirme la dissolution du cabinet de guerre par Benyamin Nétanyahou.
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #ISRAEL_PALESTINE Joe Biden continue de défendre le plan de cessez-le-feu soutenu par son pays à Gaza. Dans un message aux musulmans pour l'Aïd al-Adha, le président américain voit dans ce plan le meilleur moyen de venir en aide aux civils victimes des "horreurs de la guerre entre le Hamas et Israël". Suivez notre direct.
    Le président américain Joe Biden fait un discours à l'université de Washington Hilton, à Washington (Etats-Unis), le 11 juin 2024. (SAUL LOEB / AFP)
    (SAUL LOEB / AFP)