Guerre entre Israël et le Hamas : Joe Biden accuse le Hamas d'être le "principal obstacle" à un accord de trêve

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Une des zones ciblées par le Hezbollah au nord d'Israël, le 12 juin 2024. (SAMIR ABDALHADE / AFP)
"J'ai soumis une proposition approuvée par le Conseil de sécurité, par le G7, par les Israéliens, et le principal obstacle à ce stade est le Hamas qui refuse de signer, même s'ils ont proposé quelque chose de similaire", a-t-il déclaré en marge du sommet du G7 en Italie.

Ce qu'il faut savoir

Joe Biden s'est exprimé en marge du G7, en Italie. Le président américain a accusé le Hamas, jeudi 13 juin dans la soirée, d'être "le principal obstacle à ce stade" à un accord sur une trêve avec Israël et la libération d'otages. "J'ai soumis une proposition approuvée par le Conseil de sécurité, par le G7, par les Israéliens, et le principal obstacle à ce stade est le Hamas qui refuse de signer, même s'ils ont proposé quelque chose de similaire", a-t-il déclaré. Ce direct est désormais terminé. 

Trois Palestiniens tués dans un raid en Cisjordanie occupée. Des responsables palestiniens ont affirmé que les troupes israéliennes avaient tué jeudi trois Palestiniens lors d'un raid en Cisjordanie occupée. Le raid a eu lieu à Qabatiyah dans le gouvernorat de Jénine, dans le nord du territoire palestinien occupé par Israël depuis 1967, a précisé le gouverneur de Jénine, Kamal Abou al-Roub. L'armée israélienne a quant à elle déclaré avoir "éliminé deux suspects recherchés" au cours d'une opération menée à Qabatiyah.

La France octroie huit millions d'euros en urgence à l'Autorité palestinienne. La France a annoncé jeudi l'octroi d'une aide budgétaire d'urgence sous forme d'un don de huit millions d'euros à l'Autorité palestinienne (AP), en proie à une crise financière qui inquiète les chancelleries occidentales. "Alors que l'ensemble des Palestiniens [est] touché par la crise, cet appui budgétaire contribuera au paiement des salaires de l'Autorité palestinienne, notamment du ministère de la Santé", a fait savoir un communiqué du consulat général de France à Jérusalem. Selon le communiqué du consulat français, Paris entend soutenir l'AP "à hauteur de 16 millions d'euros" en 2024.

La tension à son comble à la frontière entre Israël et le Liban. Le gouvernement israélien affirme, jeudi 13 mai, qu'il répondra "avec force" à "toutes les agressions du Hezbollah". Le mouvement islamiste libanais, allié du Hamas, a tiré plusieurs barrages de roquettes sur Israël mercredi et jeudi, en réponse à une frappe israélienne qui a tué un de ses commandants mardi dans le sud du Liban. "Que ce soit par des efforts diplomatiques ou autres, Israël rétablira la sécurité à sa frontière septentrionale", a déclaré lors d'un point presse David Mencer, porte-parole du gouvernement israélien. 

D'intenses tirs d'artillerie et frappes dans le sud de la bande de Gaza. Les bombardements continuent sur la bande de Gaza. Une équipe de l'AFP a fait état jeudi aux premières heures d'intenses tirs d'artillerie et de frappes par des hélicoptères israéliens dans le secteur de Rafah, à la pointe sud de l'enclave palestinienne, près de la frontière avec l'Egypte.

Le secrétaire d'Etat américain toujours en quête d'un cessez-le-feu. Antony Blinken, qui conclut sa tournée au Moyen-Orient, affirme que son pays continuera de travailler avec les autres pays médiateurs, le Qatar et l'Egypte, afin de parvenir à un accord de cessez-le-feu. "Plus [la guerre] dure, plus les gens souffriront, et il est temps de cesser les marchandages", a dit le chef de la diplomatie américaine.

Le Live

L'actu en continu
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #ISRAEL_PALESTINE Trois Palestiniens ont été tués par l'armée israélienne lors d'un raid à Qabatiyah en Cisjordanie occupée, selon des responsables palestiniens. Israël assure avoir "éliminé deux suspects recherchés".
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #ISRAEL_PALESTINE La France a annoncé l'octroi d'une aide budgétaire d'urgence à l'Autorité palestinienne, sous forme d'un don de huit millions d'euros. "Cet appui budgétaire contribuera au paiement des salaires de l'Autorité palestinienne, notamment du ministère de la Santé", détaille le consulat général de France à Jérusalem. La situation financière de l'Autorité palestinienne (AP) de Ramallah ne cesse de se détériorer, notamment en raison des restrictions israéliennes imposées sur les transferts des recettes fiscales collectées par Israël et devant lui revenir en vertu d'accord signés dans la foulée des accords de paix d'Oslo (1993), aujourd'hui moribonds.
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #ISRAEL_PALESTINE Joe Biden a accusé le Hamas d'être "le principal obstacle à ce stade" à un accord sur une trêve avec Israël et la libération d'otages. "J'ai soumis une proposition approuvée par le Conseil de sécurité, par le G7, par les Israéliens, et le principal obstacle à ce stade est le Hamas qui refuse de signer, même s'ils ont proposé quelque chose de similaire", a déclaré le président américain en marge du sommet du G7 en Italie.
  • Avatar
    le point sur l'actu
    Il y a 0 sec
    Il est l'heure de faire un point sur l'actualité :
    #LEGISLATIVES Réunis au siège parisien des Ecologistes, les chefs des partis politiques de gauche peinent à s'entendre sur la répartition des investitures dans les 577 circonscriptions de France. Mais "les négociations avancent" et "un communiqué de presse devrait tomber" d'ici peu, selon notre journaliste sur place. Suivez notre direct.
    #LEGISLATIVES A 18h30, le bureau politique de LR se réunit en visioconférence pour valider l’exclusion d’Eric Ciotti. Le député des Alpes-Maritimes conteste toujours cette décision : le tribunal judiciaire de Paris examinera son recours demain, à 11 heures, a-t-on appris de source judiciaire.
    #ISRAEL_PALESTINE Israël a déclaré qu'il répondrait "avec force" à "toutes les agressions du Hezbollah", après que le mouvement islamiste libanais a tiré plusieurs barrages de roquettes sur Israël depuis l'autre côté de leur frontière commune au cours des deux derniers jours.
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #ISRAEL_PALESTINE Le mouvement islamiste libanais Hezbollah a lancé de nouvelles attaques à la roquette et au drone contre des bases et positions de l'armée israélienne, après la mort d'un de ses commandants dans une frappe israélienne. Il s'agit des plus importantes attaques simultanées lancées par le Hezbollah contre des positions militaires israéliennes depuis huit mois.
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    Les combattants du Hezbollah ont mené "une attaque à la roquette et au drone contre six casernes et sites militaires" tout en lançant simultanément "des escadrons de drones chargés d'explosifs" sur trois autres bases israéliennes, a déclaré le mouvement pro-iranien dans un communiqué.
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    Ces attaques font "partie de la réponse à l'assassinat" mardi du commandant Taleb Sami Abdallah dans une frappe dans le sud du Liban, frontalier du nord d'Israël.
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #ISRAEL_PALESTINE Israël va répondre "avec force" à "toutes les agressions du Hezbollah", après que le mouvement islamiste libanais a tiré plusieurs barrages de roquettes sur Israël au cours des deux derniers jours, annonce le porte-parole du gouvernement de Benyamin Nétanyahou. "Que ce soit par des efforts diplomatiques ou autres, Israël rétablira la sécurité à sa frontière septentrionale", a précisé David Mencer lors d'un point presse.
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #ISRAEL_PALESTINE Huit mois après le début de la guerre, Israël et le Hamas restent fermes sur leurs conditions pour un cessez-le-feu dans la bande de Gaza. Portée par une médiation qatarie, américaine et égyptienne, cette trêve tant attendue par les Gazaouis et par les familles des otages israéliens a été perçue comme proche à plusieurs reprises depuis le début de l'année, sans jamais aboutir. On vous explique pourquoi.
  • Avatar
    le point sur l'actu
    Il y a 0 sec
    Il est midi, c'est l'heure de faire le point sur l'actualité.
    • #LEGISLATIVES François-Xavier Bellamy, vice-président des Républicains, affirme qu'il votera pour l'extrême droite en cas de duel entre le Rassemblement national et le front de gauche au second tour des législatives. "L'alliance de la gauche est le scandale qui menace la France", se justifie-t-il. Suivez notre direct.
    • #LEGISLATIVES Sur France Inter, le Premier ministre, Gabriel Attal, maintient qu'"un décret sera pris d'ici au 1er juillet" pour la réforme de l'assurance-chômage. #CHOMAGE
    • #ISRAEL_PALESTINE L'armée israélienne a pilonné ce matin le secteur de Rafah, alors que le chef de la diplomatie américaine cherche toujours à arracher un accord de cessez-le-feu. L'AFP fait état de tirs d'artillerie et de frappes par des hélicoptères.
    • #G7 Emmanuel Macron est arrivé en Italie pour assister au sommet du G7, accueilli par Giorgia Meloni. Les dirigeants vont tenter de s'accorder sur un mécanisme permettant l'utilisation des intérêts générés par les actifs russes gelés pour fournir à l'Ukraine un soutien budgétaire et l'aider à reconstruire le pays. #UKRAINE
  • Avatar
    Antony Blinken
    secrétaire d'Etat américain Il y a 0 sec
    "Plus cela [la guerre] dure, plus les gens souffriront, et il est temps de cesser les marchandages."
    #ISRAEL_PALESTINE Antony Blinken a conclu à Doha, au Qatar, une tournée dans quatre pays de la région, dont Israël. Il a affirmé que les Etats-Unis vont continuer à travailler avec les autres pays médiateurs, le Qatar et l'Egypte, afin de parvenir à un accord de cessez-le-feu. Selon lui, "certains changements" réclamés par le Hamas dans la proposition de cessez-le-feu annoncée par Joe Biden étaient "réalisables, d'autres pas". "Je pense que ce fossé peut être comblé", a-t-il ajouté.
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #ISRAEL_PALESTINE Le mouvement islamiste palestinien Hamas appelle dans un communiqué les Etats-Unis à faire "pression" sur Israël en vue d'en arriver à un cessez-le-feu permanent dans la bande de Gaza. Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken "continue de parler de l'accord d'Israël à la dernière proposition (de cessez-le-feu), mais nous n'avons entendu aucun responsable israélien s'exprimer à ce sujet", assure le Hamas.