Cet article date de plus de cinq ans.

Deux Palestiniens tués après avoir blessé sept Israéliens dans des attaques à la voiture-bélier

Les attaques, qui visaient des soldats, ont eu lieu en Cisjordanie. Un garde-frontière a aussi été grièvement blessé dans une attaque au couteau, dans le nord d'Israël

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des soldats israéliens sur le site d'une attaque à la voiture bélier, oeuvre d'un Palestinien, le 27 novembre 2015 à Beit Oummar, en Cisjordanie. (HAZEM BADER / AFP)

Deux attaques à la voiture-bélier ont blessé sept soldats israéliens, vendredi 27 novembre, en Cisjordanie. Leurs auteurs, deux Palestiniens, ont tous les deux été tués. Un garde-frontière israélien a aussi été blessé dans une attaque au couteau dans le nord d'Israël.

Tôt vendredi matin, un Palestinien a foncé en voiture sur un groupe de soldats près d'une station de bus, près de la colonie israélienne de Kfar Adoumim en Cisjordanie. Deux des soldats ont été légèrement blessés. Selon la police, l'auteur de l'attaque est sorti du véhicule avant d'être abattu par un civil. Son frère avait été tué dimanche après une attaque similaire.

Dix Palestiniens et un Israélien tués en une semaine

A Beit Oummar, près de Hébron dans le sud de la Cisjordanie, un autre Palestinien, âgé de 20 ans, a lui aussi percuté un groupe de soldats, blessant cinq personnes. Il a été abattu.

Enfin, un inconnu a blessé au couteau un garde-frontière israélien près de la gare d'autobus de Nahariya, dans le nord d'Israël. L'agresseur a pris la fuite. "Il s'agit apparemment d'une attaque menée pour des raisons nationalistes", a expliqué la police.

Israël et la Cisjordanie connaissent une vague d'attaques depuis le 1er octobre. Cette semaine, dix Palestiniens et un soldat israélien ont été tués.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.