Cet article date de plus de cinq ans.

Cisjordanie : un soldat israélien poignardé, l'assaillant abattu

Au total, depuis le 1er octobre, 42 Palestiniens, un Arabe israélien et 8 Israéliens ont été tués dans des violences.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des soldats israéliens, le 19 octobre 2015 à Bethléem (Palestine). (MUSA AL-SHAER / AFP)

Nouvelle attaque au couteau en Palestine. Un Palestinien a poignardé un soldat israélien mardi 20 octobre dans un village du sud de la Cisjordanie occupée, avant d'être abattu par des militaires, ont indiqué l'armée israélienne et des sources médicales palestiniennes.

"Un assaillant a attaqué un officier de l'armée à l'arme blanche lors d'une manifestation violente près de Beit Awwa (au sud-ouest de Hébron). Les soldats ont répliqué en tirant sur l'agresseur", selon un communiqué de l'armée. L'hôpital de Hébron a confirmé la mort du Palestinien.

L'officier légèrement blessé

L'officier israélien a été légèrement blessé, a précisé un porte-parole de l'armée, dans la dernière attaque à l'arme blanche en date depuis le début des violences le 1er octobre. Au total, le regain de tension s'est jusqu'à présent soldé par la mort de 42 Palestiniens, d'un Arabe israélien et de huit Israéliens.

Parmi les morts palestiniens figurent des auteurs d'attaques et des jeunes manifestants tués par des balles tirées par des soldats israéliens lors de heurts. Un Erythréen, pris par erreur pour un auteur d'attentat, a par ailleurs été tué dimanche lors d'une attaque palestinienne dans une gare de Beersheba dans le sud d'Israël.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.