Cisjordanie : Ahed Tamimi, symbole de la contestation palestinienne

En quelques mois, cette jeune fille est devenue l'emblème de la cause palestinienne face à l'armée israélienne.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

L'image d'une jeune fille poing levé faisant face à l'armée israélienne avait fait le tour du monde en 2012. Avec ses boucles blondes, elle est devenue un symbole de la contestation palestinienne. À 14 ans, Ahed Tamimi, vient tous les vendredis à Nabi Saleh (Cisjordanie) protester contre la présence israélienne. "Il faut qu'ils sachent que l'on ne se rendra pas", lance à France 2 la jeune fille. Jets de pierres contre grenades lacrymogènes, ce face à face rituel l'a rendu célèbre dans toute la région.

La guerre des images

À l'époque de la photo qui l'a rendue célèbre, Ahed Tamimi n'avait que 11 ans. Sur une vidéo, on peut la voir poursuivre les soldats, n'hésitant pas leur porter des coups. Elle semble avoir déjà très bien compris comment tirer profit de la présence des médias. Très vite, l'adolescente est considérée comme une icône. Elle est accueillie par des dizaines de sympathisants dans certains pays de la région. La jeune fille a même reçu un prix pour son engagement en faveur de la cause palestinienne. Ahed Tamimi a même créé une agence de presse. Ses photos font le tour du monde, car les Palestiniens l'ont bien compris, les images sont devenues une arme redoutable. À 14 ans, Ahed Tamimi rêve dit-elle de voir son pays libre et de jouer au football au FC Barcelone, comme beaucoup d'adolescents de son âge.

Le JT
Les autres sujets du JT
(FRANCE 2)