Cet article date de plus de sept ans.

Après le meurtre d'un jeune Palestinien, trois des six suspects juifs passent aux aveux

Ces extrémistes israéliens ont été arrêtés dimanche matin, dans le cadre de l'enquête sur l'enlèvement et le meurtre d'un adolescent de 16 ans brûlé vif.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des milliers de Palestiniens ont participé, le 4 juillet 2014, aux funérailles du jeune Palestinien enlevé et tué dans le quartier de Chouafat, à Jérusamel-Est. (CITIZENSIDE / ELOISE BOLLACK / AFP)

Ils "ont reconstitué la scène du crime" devant les policiers. Trois des six suspects juifs arrêtés pour l'enlèvement et le meurtre d'un jeune Palestinien de Jérusalem-Est, le 2 juillet, sont passés aux aveux. L'information a été révélée par une source proche du dossier, qui a requis l'anonymat, lundi 7 juillet.

"Organisation terroriste" et "motif nationaliste"

Ces six jeunes suspects ont été arrêtés dimanche matin par la police dans le cadre de l'enquête sur le meurtre de Mohammad Abou Khdeir, un adolescent Palestinien de 16 ans brûlé vif. Leur garde à vue a été prolongée dimanche de huit jours pour cinq d'entre eux et de cinq jours pour le dernier, selon leurs avocats. Ces derniers n'ont pas le droit de rencontrer leurs clients pendant toute cette période.

Les six Israéliens sont soupçonnés d'appartenir à une "organisation terroriste" et des faits d'enlèvement, d'homicide sur mineur, de conspiration, de possession illégale d'armes et de crime "pour motif nationaliste", selon le site d'information israélien Ynet (en anglais).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Israël-Palestine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.