Ambassade américaine : des affrontements à la frontière entre Israël et la bande de Gaza

À Gaza, la situation est explosive ; le bilan vient de s'alourdir à au moins 15 morts. Les précisions de Dorothée Olliéric, en direct sur place, dans la bande de Gaza. 

France 2

 "Nous nous trouvons à 200 mètres de la frontière israélienne, dans cette zone tampon interdite aux Palestiniens, rapporte Dorothée Olliéric, en direct de Gaza. Et pourtant, depuis ce lundi 14 mai au matin, ils se rendent par milliers à proximité de la barrière de sécurité. Depuis ce matin, la tension est palpable, nous avons essuyé ici même sur cette position des tirs de snipers israéliens juste au-dessus de nos têtes. L'armée a également lancé de forts gaz lacrymogènes militaires."

Le Hamas "dirige dans l'ombre ce rassemblement"

"Pourtant, Tsahal, l'armée israélienne, avait prévenu en lançant ces flyers prévenant qu'ils riposteront si les manifestants restent à proximité de la barrière, poursuit la journaliste. Alors parmi les manifestants, on ne voit pas le drapeau vert du Hamas, et pourtant, c'est bien le mouvement islamiste qui dirige dans l'ombre ce rassemblement". Et de conclure : "Après la prière, on s'attend à un regain de tension, notamment au moment où l'ambassade américaine va officiellement être déménagée pour être installée à Jérusalem".         

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants palestiniens, le 14 mai 2018, à la frontière entre Gaza et Israël.
Des manifestants palestiniens, le 14 mai 2018, à la frontière entre Gaza et Israël. (MAHMUD HAMS / AFP)