Ahed Tamimi, nouveau visage de la protestation palestinienne

C'est une adolescente de 16 ans devenue égérie des Palestiniens. Ahed Tamimi est le nouveau visage de la protestation palestinienne.

France 2

Chacune de ses comparutions devant le tribunal militaire déplace une foule de diplomates et de journalistes. À 16 ans à peine, Ahed Tamimi est le nouveau visage de la contestation palestinienne. Il y a à peine un mois, elle est arrêtée chez elle en pleine nuit. L'armée israélienne l'accuse d'avoir, quelques jours plus tôt, agressé deux de ses soldats. Elle se dit excédée par la blessure infligée par son cousin, imputée selon elle à un tir de l'armée. Une information que ne peut pas confirmer l'armée israélienne.

Loin d'être une inconnue

Pour les militaires, elle est loin d'être une inconnue. Une photo d'elle le poing levé, à seulement onze ans, fait le tour du monde. Elle est toujours placée en première ligne à chaque manifestation. Beaucoup d'Israéliens accusent la famille d'inciter les enfants à s'en prendre aux soldats pour ensuite mieux relayer les images d'affrontements. Une adolescente au cœur de la guerre des images que se livrent Israéliens et Palestiniens. En attendant un possible procès, Ahed Tamimi reste en prison. Elle encourt jusqu'à sept ans d'incarcération.

Le JT
Les autres sujets du JT
Ahed Tamimi attend son audience à la court militaire de la prison d\'Ofer, le 1er janvier 2018.
Ahed Tamimi attend son audience à la court militaire de la prison d'Ofer, le 1er janvier 2018. (AHMAD GHARABLI / AFP)