Une vidéo d'Isabelle Prime, Française otage au Yémen, a été diffusée sur YouTube

La jeune femme, vêtue de noir et assise à même le sol, s'y adresse aux présidents français François Hollande et yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi pour leur demander d'agir en vue de sa libération.

Isabelle Prime (D) et son interprète, toutes deux enlevées le 24 février 2015 à Sanaa (Yémen).
Isabelle Prime (D) et son interprète, toutes deux enlevées le 24 février 2015 à Sanaa (Yémen). ( FRANCETV INFO )

Une vidéo de la Française Isabelle Prime, enlevée il y a plus de trois mois à Sanaa, la capitale du Yémen, a été mise en ligne sur YouTube. Ces images ont été authentifiées, confirme à France 2 une source proche du dossier, lundi 1er juin. 

Dans ce document de 21 secondes, la jeune femme, vêtue de noir et assise à même le sol, implore les présidents français, François Hollande, et yéménite, Abd Rabbo Mansour Hadi, d'agir "rapidement" pour la ramener en France. Ouest France, qui a fait état le premier de l'existence de la vidéo, décrit le visage de l'otage comme "fatigué".

"Nous travaillons avec détermination"

Isabelle Prime, qui travaillait pour une société de conseil, et son interprète yéménite Chérine Makkaoui avaient été enlevées le 24 février à Sanaa par des hommes déguisés en policiers alors qu'elles se rendaient en voiture à leur travail. Aucune information n'a filtré depuis sur l'identité des ravisseurs. Chérine Makkaoui a déclaré avoir été libérée le 10 mars à Aden, dans le sud du Yémen.

Après l'enlèvement, François Hollande avait exigé une libération "dans les meilleurs délais" d'Isabelle Prime, âgée de 30 ans et originaire de l'ouest de la France. "Nous travaillons avec détermination et dans la discrétion à la libération de notre compatriote", a indiqué lundi une source diplomatique à Paris.