Le soulagement pour les proches d'Isabelle Prime

Une équipe de France 2 s'est rendue à Angers où vivait Isabelle Prime, mais aussi à Chateaubriand où elle a grandi.

FRANCE 2

Isabelle Prime, la dernière otage française dans le monde a été libérée. Elle était détenue au Yémen depuis février dernier. Pour ses proches, c'est la fin de l'angoisse. Parmi eux, Chérine Makkaoui son interprète yéménite, prise en otage en même temps et libérée en mars. "Je ne sais pas quoi dire, je suis si heureuse, davantage que lorsque j'ai été libérée. J'ai envie de prendre Isabelle dans mes bras, de l'embrasser et de lui dire qu'elle m’a tellement manqué. À l'heure où je vous parle, elle doit être complètement perdue et ne doit pas réaliser ce qui lui arrive. C'est ce que j'ai vécu", explique Chérine Makkaoui.

Son père en route pour la retrouver

Pour sa famille, la joie est immense. "Personnellement je tenais un calendrier avec sa photo et tous les jours je notais. Un jour encore qu'elle n'est pas là. Et cette nuit à 1h00 du matin , j'ai poussé un gros ouf de soulagement et je dois dire que j'ai pleuré", explique ému, Jacques Barbottin, membre de la famille d'Isabelle Prime. Le père d'Isabelle Prime est déjà en route pour Paris, pour enfin retrouver sa fille.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des femmes manifestent à Sanaa (Yémen) le 1er mars 2015 pour réclamer la libération d\'Isabelle Prime et de sa collègue yéménite, prises en otages.
Des femmes manifestent à Sanaa (Yémen) le 1er mars 2015 pour réclamer la libération d'Isabelle Prime et de sa collègue yéménite, prises en otages. ( MAXPPP)