"Il y a une relation forte entre Paris et Bagdad"

Agnès Levallois, vice-présidente de l’Institut de recherche et d’études Méditerranée/Moyen-Orient, est l’invitée de franceinfo, mercredi 2 septembre, pour parler des relations entre la France et l’Irak.

FRANCEINFO

"La France vient apporter son soutien aux autorités irakiennes qui tentent de retrouver leur souveraineté, car l’Iran et les Etats-Unis ont cogéré le pays pendant plusieurs années. Bagdad espère s’appuyer sur la France et l’UE pour ne pas subir les tensions américano-iraniennes sur son sol. Paris essaie d’entraîner l’UE dans cette affaire, car la France seule ne fait pas le poids", explique Agnès Levallois, vice-présidente de l’Institut de recherche et d’études Méditerranée/Moyen-Orient.

Paris toujours en guerre contre Daech

"Il y a une relation forte entre ces deux pays qui ont l’habitude de travailler ensemble. La France aide à la formation des forces spéciales en Irak", ajoute celle qui est aussi maître de recherche à la Fondation pour la recherche stratégique (FRS). 

"La France veut aussi continuer de lutter contre Daech, car il y a encore des combattants radicaux en Irak", conclut Agnès Levallois sur franceinfo, mercredi 2 septembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Agnès Levallois
Agnès Levallois (FRANCEINFO)