Emmanuel Macron doit rencontrer les autorités irakiennes

Emmanuel Macron se retrouve en Irak pour la première fois. Le président français entend jouer un rôle pour sortir le pays de la crise politique et économique dans laquelle il se trouve.

France 3

Comme au Liban, le président français entend jouer un rôle pour sortir de la crise politique et économique. La lutte contre le terrorisme est la priorité du déplacement d’Emmanuel Macron à Bagdad explique la journaliste Valérie Astruc, "L’Irak est le berceau historique de Daesh, les attaques terroristes y sont encore régulières". En Irak des combattants djihadistes sont détenus dans les prisons et condamnés à mort.

"L’état Irakien est plein naufrage"

"L’état Irakien est en plein naufrage, les caisses sont vides, 6 millions de fonctionnaires ne sont plus payés, les armes circulent partout, une situation propice au renforcement de Daesh alors que les Etats-Unis viennent d’annoncer un retrait partiel de leur troupe", explique la journaliste de France 2 en direct de l’Irak.
Emmanuel Macron doit rencontrer les autorités et lancer une initiative internationale afin de renfoncer l’état irakien, "avec l’espoir qu’en échange de ce soutien l’Irak accueille d’avantage de djihadistes français actuellement détenus dans les camps kurdes ou certains pourraient s’évader".

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron à Beyrouth, au Liban, le 1er septembre 2020. 
Emmanuel Macron à Beyrouth, au Liban, le 1er septembre 2020.  (GONZALO FUENTES / POOL / AFP)