Bagdad : l’inquiétude grandit pour les Français disparus

Trois Français et un Irakien ont disparu lundi 20 janvier à Bagdad (Irak). La piste de l’enlèvement est toujours avancée. Un climat de tension et d’insécurité règne dans plusieurs secteurs de la capitale irakienne.

France Info

C’est aux alentours de l’ambassade de France à Bagdad que trois Français et un Irakien de l’association SOS Chrétiens d’Orient ont été vus pour la dernière fois, lundi 20 janvier. Dans un café tout proche, tous les clients ont entendu parler de leur disparition. "On est très fâchés de réaliser qu'ils ont sans doute été kidnappés, cela va donner une nouvelle fois une mauvaise image de l'Irak, tout le monde va avoir peur de venir", confie un Irakien.

Des kidnappings commandités par les milices iraniennes ?

Ces disparitions étonnent Hanna Edwar, proche de l'ONG SOS Chrétiens d'Orient. Elle raconte que ces derniers mois, seuls les Irakiens étaient victimes d'enlèvement. Depuis octobre 2019, des manifestants dénoncent un gouvernement corrompu, à la solde du voisin iranien. Ceux rencontrés évoquent les Français disparus. Selon eux, les kidnappings seraient toujours commandités par les milices iraniennes. De son côté, Bagdad refuse de communiquer sur la disparition des quatre membres de SOS Chrétiens d'Orient.

Le JT
Les autres sujets du JT
Depuis lundi 20 janvier, trois Français de l\'ONG SOS Chrétiens d\'Orient ont disparu dans les rues de Bagdad, en Irak.
Depuis lundi 20 janvier, trois Français de l'ONG SOS Chrétiens d'Orient ont disparu dans les rues de Bagdad, en Irak. (FRANCE 2)