Irak : première messe de l'après-Daech à Qaraqosh

Enfin délivrée du joug des jihadistes, la plus importante ville chrétienne d'Irak a célébré sa liberté avec une messe.

France 2

Quelques dizaines de personnes se sont rassemblées pour l'occasion dans la cathédrale Al Taheera, au sol recouvert de cendre et de gravats. Le bâtiment porte encore, en effet, les stigmates de son occupation par les soldats de Daech, qui ont notamment recouvert des piliers de graffitis.

Les jihadistes ne sont pas loin

C'est l'évêque du diocèse de Mossoul qui officie pendant cette cérémonie particulièrement émouvante pour ces chrétiens persécutés pendant deux ans par les jihadistes. "Notre rôle est de faire disparaître de la ville tout ce qu'il reste de Daech", a-t-il déclaré, ajoutant qu'il fallait "mettre fin à toutes les séparations et conflits". La situation reste cependant encore délicate, certains membres du groupe islamiste étant encore présents dans les faubourgs de la ville. Des bruits de tirs se font d'ailleurs entendre au loin.

Le JT
Les autres sujets du JT