Irak : inquiétude sur le sort des habitants de Mossoul

En direct d'Erbil en Irak, le journaliste Arnaud Comte relate l'inquiétude de la communauté internationale concernant les civils. Ils seraient plus d'un million dans la ville de Mossoul.

Voir la vidéo
France 2

Les forces irakiennes maintiennent le cap pour leur offensive à la reconquête de Mossoul. Les combats se poursuivent dans la ville. "Plus les forces irakiennes vont avancer vers le centre-ville de Mossoul, plus la situation va être évidemment difficile à gérer. Car les jihadistes entendent utiliser ces populations comme bouclier humain pour notamment dissuader l'armée irakienne d'utiliser son artillerie lourde", raconte le journaliste Arnaud Comte, en direct d'Erbil (Irak).

La population comme bouclier des jihadistes

"Selon différents témoignages, les jihadistes auraient déjà rassemblé à l'intérieur de la ville des centaines d'habitants, dans les bâtiments publics notamment. Et au sud de Mossoul, ce sont quelque 25 000 habitants des faubourgs qui, selon l'ONU, auraient été amenés de force dans des autocars vers l'intérieur de la ville. L'armée irakienne dit vouloir installer un corridor humanitaire. Mais pour cela il faut avant tout sécuriser ses positions les plus avancées. Et ça, ce soir, c'est encore loin d'être le cas", témoigne le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des milliers de civils fuient les combats autour de Mossoul, comme cette famille, le 27 octobre 2016.
Des milliers de civils fuient les combats autour de Mossoul, comme cette famille, le 27 octobre 2016. (AHMAD AL-RUBAYE / AFP)