Irak : dans les villages libérés

Des dizaines de villages entourant Mossoul, en Irak, ont été repris à Daech.

France 2

Les explosions et les combats ne sont éloignés que de quelques kilomètres, mais le village de Baskertan, libéré il y a quelques heures à peine, voit déjà revenir ses premiers habitants. L'étendard de Daech accueille encore les visiteurs souvent sidérés comme cet homme dont la maison a été détruite à l'explosif par les jihadistes. Salim et ses fils se sont enfuis il y a plus de deux ans, et il y a toute leur vie sous ce mille-feuille de béton.

Pas de réinstallation immédiate

Juste derrière, une bien mauvaise surprise les attend en revanche. Le corps d'un combattant de Daech que les habitants n'ont pas encore osé enterrer de peur que la ceinture explosive qu'il porte autour de la taille ne se déclenche. "Il a tenté de se faire sauter sur les peshmergas, mais ils l'ont abattu avant", indique un homme. Dans l'urgence, les habitants mettent à l'abri des pillards les quelques biens qui n'ont pas été détruits. Personne pour l'heure n'envisage de se réinstaller ici tant que les forces de la coalition n'auront pas définitivement chassé les jihadistes des environs de Mossoul.

Le JT
Les autres sujets du JT