Cet article date de plus de cinq ans.

François Hollande juge "nécessaires" des frappes aériennes en Syrie

Publié Mis à jour
François Hollande juge "nécessaires" des frappes aériennes en Syrie
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Alors que l'Assemblée nationale débat ce mardi 15 septembre de l'intervention militaire française en Syrie, le chef de l'État a rappelé lundi la "nécessité" des frappes aériennes.

"Nous sommes également présents dans la coalition en Irak", a rappelé François Hollande lundi 14 septembre, lors d'une conférence de presse commune à Paris avec son homologue du Nigeria, Muhammadu Buhari.

"Nous avons montré notre détermination"

"Nous avons annoncé des vols de reconnaissance permettant d'envisager des frappes aériennes en Syrie contre l'État islamique, et ce sera nécessaire", a déclaré le chef de l'État.  "Déjà, nous avons montré notre détermination dans l'action que nous avons engagée en Afrique de l'Ouest", a ajouté le président de la République.
 
Les premiers vols de reconnaissance au-dessus de la Syrie ont été effectués mardi 8 septembre par deux avions de combat de type Rafale. Ils ont pu prendre des photos et des vidéos. Ce mardi 15 septembre doit s'ouvrir en session extraordinaire à l'Assemblée nationale un débat de deux heures sur la Syrie et l'intervention française.
 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.