Français condamnés à mort en Irak

Résumé de la rubrique

Sept Français ont été condamnés à mort en quatre jours à Bagdad (Irak) pour avoir combattu dans les rangs du groupe jihadiste Etat islamique (EI), au cours de procès qui font débat en France.

Au total, 11 Français et un Tunisien sont jugés depuis dimanche 26 mai 2019 devant la cour pénale d'Al-Karkh.

Ils s'étaient rendus en 2017 et 2018 aux forces kurdes anti-EI, avant d'être transférés fin janvier en Irak voisin. Dans ces deux pays, le groupe jihadiste a été chassé de tous ses fiefs. Depuis 2018, des tribunaux irakiens ont condamné plus de 500 étrangers reconnus coupables d'appartenance à l'EI, mais aucun de ceux ayant écopé de la peine de mort n'a jusqu'ici été exécuté.