En Arabie saoudite, une vidéo montre la police religieuse réprimander une femme non gantée

Un membre de la police religieuse a empêché une femme d'accéder à un magasin sous prétexte qu'elle ne portait pas de gants.

Des femmes quittent un centre commercial, le 29 mars 2014, à Riyad (Arabie saoudite).
Des femmes quittent un centre commercial, le 29 mars 2014, à Riyad (Arabie saoudite). (FAYEZ NURELDINE / AFP)

L'Arabie saoudite applique une interprétation rigoriste de l'islam et la ségrégation des sexes y est imposée. Nouvel exemple avec ce membre de la police religieuse qui a empêché une femme d'entrer dans un magasin sous prétexte qu'elle ne portait pas de gants, selon une vidéo mise en ligne sur internet où elle a provoqué de nombreuses réactions d'indignation.

Le quotidien Alriyadh (en arabe) a indiqué que la police religieuse avait lancé une enquête sur cet incident qui a eu lieu dans la ville de Hail, dans le nord-ouest du pays. Les membres de la police religieuse, connue sous le nom de Commission de la promotion de la vertu et de la prévention du vice, sont chargés dans le royaume de veiller au respect des bonnes mœurs, et vérifient notamment que les femmes sont entièrement voilées. Ils sont souvent accusés d'excès de zèle.

"Va-t-en (…). Ne dis rien (…). Va mettre des gants"

La femme qui apparaît dans la vidéo est habillée d'un voile intégral qui ne laisse pas voir son visage, mais elle ne porte pas de gants. Alors qu'elle tente d'entrer dans un magasin, un homme barbu lui crie dessus, lui demandant de se couvrir les mains. "Va-t-en (...). Ne dis rien (...). Va mettre des gants", lui lance-t-il.

La vidéo a suscité des réactions de colère d'internautes, l'un d'eux dénonçant un acte "barbare" et appelant à ce que des femmes fassent partie de la police religieuse pour qu'elles puissent mieux gérer les litiges avec les Saoudiennes. Outre les codes vestimentaires, la police religieuse veille à ce que les femmes respectent l'interdiction de conduire ou encore que les commerces ferment pendant les heures de prière. Les Saoudiennes doivent obtenir l'autorisation d'un proche parent de sexe masculin pour travailler, se marier et voyager.