Visite de Mohammed Ben Salmane : la France et l'Arabie saoudite souhaitent "atténuer les effets" de la guerre en Ukraine

Lors du dîner entre Emmanuel Macron et le prince héritier saoudien, la question des droits de l'Homme a été "abordée", sans plus de détail de la part de l'Elysée. Il s'agit de la première visite de Mohammed ben Salmane depuis l'assassinat du journaliste Jamal Khashoggi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président Emmanuel Macron reçoit le prince héritier saoudien Mohammed Ben Salmane à l'Elysée, le 28 juillet 2022. (ARTHUR NICHOLAS ORCHARD / HANS LUCAS / AFP)

Dans un contexte mondial d'envolée des prix de l'énergie, le prince héritier du royaume saoudien, premier exportateur de brut, a été reçu jeudi 28 juillet soir pour un "dîner de travail" à l'Elysée, à Paris. 

Mohammed ben Salmane (MBS) et le président français Emmanuel Macron souhaitent "intensifier la coopération" pour "atténuer les effets en Europe, au Moyen-Orient et dans le monde" de la guerre en Ukraine, a fait savoir la présidence française vendredi 29 juillet dans un communiqué de presse. 

Emmanuel Macron a souligné "l'importance de poursuivre la coordination engagée avec l'Arabie saoudite dans la perspective de la diversification des approvisionnements énergétiques des Etats européens".

Les droits de l'homme, un sujet "abordé"

Il s'agissait de la première visite en France de MBS, depuis l'assassinat par des agents saoudiens du journaliste saoudien Jamal Khashoggi en 2018. La rencontre des deux dirigeants a provoqué l'ire des défenseurs des droits de l'humain, ainsi que de la fiancée de Jamal Khashoggi. Deux ONG ont par ailleurs porté plainte à l'encontre du prince héritier jeudi pour complicité de torture et disparition forcée.

Dans le communiqué de deux pages de l'Elysée à l'issue de la rencontre, le dernier paragraphe mentionne cette question, de manière lapidaire : "dans le cadre du dialogue de confiance entre la France et l'Arabie saoudite, le Président de la République a abordé la question des droits de l'Homme en Arabie".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Affaire Khashoggi

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.