Avant/après : la chute de Saddam Hussein en Irak, dix ans plus tard

La photographe de l'agence Associated Press Maya Alleruzzo a mis en scène des clichés de Bagdad pris après l'invasion américaine, débutée le 20 mars 2003...

110
Le 9 avril 2003, la statue du président irakien, Saddam Hussein, est arrachée par des soldats américains et irakiens sur la place Firdous, à Bagdad. Dix ans plus tard, le piédestal sur lequel reposait l'imposante statue est toujours vide. MAYA ALLERUZZO / AP / SIPA
210
Un policier irakien pose le 13 mars 2013 devant le musée national d'Irak, à Bagdad, dix ans après le pillage de ce dernier pendant la guerre. Malgré des recherches menées à l'échelle internationale, moins de la moitié des milliers de pièces dérobées ont été retrouvées. MAYA ALLERUZZO / AP / SIPA
310
Seuls 35 animaux du zoo de Bagdad ont survécu à l'invasion américaine en 2003. En juillet de la même année, il a réouvert et possède désormais un millier d'animaux. Aujourd'hui, le zoo est redevenu un lieu prisé par les familles irakiennes. MAYA ALLERUZZO / AP / SIPA
410
Le musée national irakien, le 13 mars 2013, et une photo du site prise le 11 novembre 2003. MAYA ALLERUZZO / AP / SIPA
510
Cette rue principale du quartier de Karrada, à Bagdad, a été la cible d'un attentat, le 7 mars 2008 (photo). Très fréquentée de nos jours, elle est encore la cible des terroristes. MAYA ALLERUZZO / AP / SIPA
610
Les Mains de la victoire, le célèbre monument de Bagdad commémorant la supposée victoire de l'Irak sur l'Iran, a failli disparaître lors de l'invasion de la capitale en mars 2003. Il a finalement été sauvé grâce à l'intervention d'artistes irakiens auprès des forces de la coalition. MAYA ALLERUZZO / AP / SIPA
710
En juin 2006 (photo), la place Tahrir à Bagdad avait été interdite à la circulation afin d'éviter les attentats aux véhicules piégés. Aujourd'hui, cette place sur laquelle pose le photographe Mohammed Raad est devenue un lieu de rassemblement pour l'opposition politique. MAYA ALLERUZZO / AP / SIPA
810
 Autrefois mal famé, le parc Aboû Nouwâs de Bagdad est aujourd'hui un terrain de sport fréquenté par les sportifs occasionnels. MAYA ALLERUZZO / AP / SIPA
910
Le quartier commerçant de Karrada, le 16 mars 2013, et une photo du site prise le 29 septembre 2008. MAYA ALLERUZZO / AP / SIPA
1010
Il y a dix ans, les enfants devenus orphelins sniffaient de la colle aux abords du parc Aboû Nouwâs.. MAYA ALLERUZZO / AP / SIPA