Procès Pistorius : la vidéo qui secoue l'Afrique du Sud

Le procès du champion paralympique a repris ce lundi, après une longue suspension destinée à évaluer sa santé mentale - les experts ont considéré qu'il ne souffrait d'aucun trouble. Une vidéo a semé le trouble dans les esprits : diffusée dimanche à la télévision australienne, elle montre l'athlète en train de courir sur ses moignons. De quoi faire vaciller sa ligne de défense...

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

On croirait la bande-annonce d'un blockbuster américain. Sur la vidéo, Oscar Pistorius rejoue la nuit du meurtre de sa petite amie amie, Reeva Steenkamp, chez lui. Short en lycra et débardeur sur le dos,  bras tendu en avant, main serrée comme s'il tenait un pistolet, le jeune homme de 27 ans court sur les moignons de ses jambes amputées, avec une étonnante facilité. C'est la première fois qu'on découvre  son corps handicapé.

 La vidéo a été réalisée par une société américaine basée dans l'Ohio et spécialisée dans les reconstitutions de scènes de crimes. Une vidéo censée aider la défense d'Oscar Pistorius à préparer son procès, en aucun cas à être diffusée. C'est pourtant ce qui s'est passé dimanche soir, à la télévision australienne.

 Furieux, les avocats d'Oscar Pistorius accusent la chaîne australienne de s'être procuré illégalement ces enregistrements - Channel 7 n'a en tout cas pas révélé ses sources. 

 Ces images se sont évidemment invitées à la reprise des débats à Pretoria, ce lundi. Alors que la défense tente de dresser le portrait d'un homme fragile et apeuré, qui aurait tué son amie par accident, on le découvre finalement plus habile, plus rapide. Le procureur pourrait demander à appeler de nouveaux témoins demain...