Procès de Frères musulmans en Egyte : 529 condamnés à mort

Après quelques heures de débat ce samedi, un tribunal égyptien a condamné à mort ce lundi, en première instance, 529 partisans de l'ex-président islamiste Mohamed Morsi. Seuls 153 des condamnés sont détenus, les autres sont en fuite ou ont été libérés sous caution. 

(Maxppp)

Un procès ouvert le samedi, dont les débats ont été écourtés, et un jugement rendu dès le lundi matin. C'est ce qui s'appelle une justice expéditive.

Samedi, le juge Saïd Youssef Mohamed avait accusé les avocats de la défense de perturber la séance et de "parler de politique". Il avait donc demandé aux avocats des 545 accusés de lui remettre leurs arguments par écrit sous 24 heures. Des arguments qui ne l'ont pas convaincu puisque 529 de ces 545 accusés ont été condamnés à mort. Les seize autres ont été acquittés.

1200 accusés au total

La plupart des Frères musulmans qui étaient jugés ce week-end ont été arrêtés après les violences à Minya à la mi-août après le démantèlement de deux de leurs camps. Au total plus de 1200 personnes vont être jugées pour ces violences. Un groupe de 700 est cité à comparaître mardi. La majorité a pris la fuite.