VIDEO. Nobel de Littérature : écrire, c'est "plonger dans l'eau froide", selon Patrick Modiano

Avant son long discours devant l'Académie de Stockholm, l'auteur Français s'est exprimé lors d'une conférence de presse.

REUTERS

"Il faut se faire un peu violence pour écrire." Patrick Modiano s'est exprimé à l'Académie de Stockholm, en Suède, dimanche 7 décembre pour son prix Nobel de Littérature. Avant son discours solennel, le Français a accordé une conférence de presse, et est notamment revenu sur l'expérience de l'écrivain.

"Il faut matérialiser cette espèce de rêverie"

Il évoque une "rêverie" qui précède l'écriture et affirme que "se mettre au travail est toujours un peu désagréable parce que c'est comme si vous plongiez dans l'eau froide". "Il faut matérialiser cette espèce de rêverie, qui est très agréable, que vous faites quelques fois pendant des jours et des jours avant de commencer un roman."

Le romancier français a centré toute son œuvre sur le Paris de la Seconde Guerre mondiale, dépeignant le poids des événements tragiques d'une époque troublée sur le destin de personnages ordinaires.

 

Patrick Modiano, à l\'Académie de Stockholm (Suède), le 7 décembre 2014.
Patrick Modiano, à l'Académie de Stockholm (Suède), le 7 décembre 2014. (MAJA SUSLIN / TT NEWS AGENCY / AFP)