Prix Nobel de la paix : les Tunisiens peu concernés

En direct de Tunis, Sandro Lutyens, journaliste de France 24 raconte les réactions du peuple tunisien sur ce titre honorifique.

FRANCE 3

Beaucoup n'étaient pas au courant jusque tard cet après-midi. Après l'obtention du Prix Nobel de la paix ce 9 octobre par les acteurs du dialogue social qui ont organisé l'après-révolution en Tunisie, le peuple n'a pas été très réceptif à cette distinction. "Ceux qui étaient au courant ne se sentaient que peu concernés, parce que ça concernait peu leur vie quotidienne", rapporte Sandro Lutyens, journaliste de France 24. En Tunisie, on a plus parlé aujourd'hui de "l'immolation d'un jeune homme à Sfax", ajoute le journaliste. 

La joie des politiques 

Cependant, du côté des politiques et notamment des membres du quartet, c'était plutôt un moment de joie et de fierté. Les responsables ont souligné que "les efforts ont enfin été récompensé pour conserver la Tunisie sur le droit chemin, le chemin de la transition démocratique", note Sandro Lutyens. Ce prix est par ailleurs un "message" pour les autres pays de la région, comme la Libye ou la Syrie.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Houcine Abbassi, le secrétaire général du syndicat UGTT, une des parties prenantes du quartette récompensé par le Nobel de la paix.
Houcine Abbassi, le secrétaire général du syndicat UGTT, une des parties prenantes du quartette récompensé par le Nobel de la paix. (FETHI BELAID / AFP)