Pourquoi l'Académie suédoise va décerner deux prix Nobel de littérature cette année

L'institution va en fait révéler les noms des lauréats pour 2018 et 2019, car elle n'avait pas pu remettre la prestigieuse distinction l'an dernier en raison d'un scandale sexuel.

Une médaille représentant Alfred Nobel, le 2 octobre 2017 à l\'institut Karolinska de Stockholm (Suède).
Une médaille représentant Alfred Nobel, le 2 octobre 2017 à l'institut Karolinska de Stockholm (Suède). (JONATHAN NACKSTRAND / AFP)

Deux pour le prix d'un. Contrairement aux autres prix décernés depuis le début de la semaine, l'Académie suédoise doit annoncer, jeudi 10 octobre, les noms de deux lauréats du prix Nobel de littérature. Une décision exceptionnelle liée à un scandale d'agression sexuelle révélé au faîte du mouvement #MeToo.

>> Cinq choses à savoir sur le prix Nobel de littérature

L'Académie suédoise va en fait délivrer le prix Nobel de 2018, qu'elle n'avait pas pu remettre pour l'an dernier pour la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale, en même temps que celui de 2019. Aucun lauréat n'avait pu être désigné car le quorum de membres siégeant prévu dans les statuts de l'institution n'avait pas été atteint.

Une institution rénovée après le scandale

A l'origine de ce couac monumental se trouve le Français Jean-Claude Arnault, marié à une académicienne – qui a depuis rendu son fauteuil. Accusé de viols et harcèlements sexuels, il a ensuite été condamné à deux ans et demi de prison. En pleine tourmente, l'Académie suédoise a donc préféré reporter l'annonce du prix 2018, qui "sera désigné et annoncé en même temps que le lauréat 2019". L'institution a profité de ce délai pour faire peau neuve ou presque, modifier ses statuts et promettre plus de transparence dans son fonctionnement. Depuis la création de la plus haute distinction littéraire du monde en 1901, un tel report n'avait eu lieu que cinq fois.