La Fondation Nobel renonce à inviter l'ambassadeur russe à la cérémonie de remise des prix

L'éventuelle présence du diplomate à l'événement organisé en décembre à Stockholm avait suscité une forte réprobation.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Le banquet en l'honneur des lauréats du prix Nobel 2022, après la cérémonie de remise des prix le 10 décembre 2022, à Stockholm, en Suède. (JONATHAN NACKSTRAND / AFP)

La Fondation Nobel fait machine arrière. L'organisation a renoncé, samedi 2 septembre, à convier l'ambassadeur de Russie à la cérémonie de remise des prix Nobel prévue en décembre à Stockholm. "Nous avons choisi de réitérer la mesure d'exception de l'an dernier, c'est-à-dire de ne pas inviter les ambassadeurs de Russie, de Biélorussie et d'Iran", explique-t-elle, après la colère suscitée par son invitation, du fait de la situation en Ukraine. Concernant l'Iran, la décision a été prise en raison de la répression des manifestations dans le pays.

Pour la fondation suédoise, l'invitation reposait sur la conviction "qu'il est important et juste de diffuser aussi largement que possible les valeurs et les messages que représente le prix Nobel". Cependant, les vives réactions qu'elle a suscitées "ont complètement éclipsé ce message".

L'Ukraine salue une "victoire de l'humanisme"

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères ukrainien, Oleg Nikolenko avait dénoncé une décision qui provoquait "un sentiment accru d'impunité" du pouvoir russe. Le Premier ministre suédois, Ulf Kristersson, avait affirmé ne pas souhaiter la présence de l'ambassadeur russe, disant comprendre "que cela dérange beaucoup de gens en Suède et en Ukraine". Plusieurs personnalités politiques suédoises de premier plan avaient quant à elles menacé de boycotter l'événement.

Oleg Nikolenko a qualifié samedi de "victoire de l'humanisme" la marche arrière de la fondation. Il a également formé le vœu qu'une "décision similaire" soit prise lors de la remise du prix Nobel de la paix à Oslo (Norvège).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Prix Nobel 2023

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.