Cet article date de plus de quatre ans.

Bob Dylan, libre dans sa tête

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Bob Dylan, libre dans sa tête
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Récompensé par la Nobel de Littérature cette année, Bob Dylan ne s'est pas déplacé pour recevoir son prix. Portrait d'un artiste qui place sa liberté avant tout le reste.

Bob Dylan a toujours pratiqué à merveille l'art du contre-pied. Jamais où on ne l'attend, l'auteur-compositeur-interprète américain prend un malin plaisir à désarçonner son public et les médias. La polémique autour du prix Nobel de Littérature, qu'il a tardé à reconnaître et qu'il n'est même pas venu chercher, s'inscrit dans la ligne d'une carrière unique, marquée par des hauts, des bas, mais surtout par une volonté farouche de conserver son indépendance.

La révolution permanente

"Dylan ne cherche pas à plaire", rappelle Hugues Aufray, comparant l'Américain au peintre Vincent Van Gogh. Figure du mouvement folk protestataire dans les années 60, Dylan n'a depuis cessé de se réinventer, mécontentant souvent ses fans par la même occasion, sans pourtant dévier le moins du monde de son objectif : rester libre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.