Cet article date de plus de huit ans.

Portland : 143 millions de litres d'eau potable perdus pour un pipi

L'histoire aurait pu se résumer à un acte d'incivilité ordinaire. Un jeune homme qui urine à travers les barreaux d'un site interdit au public. Sauf que son méfait a atterri directement dans une réserve d'eau potable de la ville de Portland, aux Etats-Unis, et que la scène a été filmée. Résultat, la ville a vidé le réservoir et jeté les 143 millions de litres d'eau qu'il contenait. L'auteur du pipi, âgé de 19 ans, s'est défendu d'avoir voulu polluer l'eau.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Steve Dipaola Reuters)

Un jeune homme de 19 ans,
accompagné de deux de ses amis, a commis dans la nuit de mardi à mercredi l'irréparable
en urinant dans le réservoir numéro 5 de la ville de Portland aux Etats-Unis. "Dès qu'une
pollution d'origine humaine survient dans notre eau potable, nous fermons le
réservoir, le vidons et le nettoyons
", a indiqué le porte-parole des services
de l'eau de la ville, Tim Hall. Et c'est donc le protocole qui a été appliqué
après que les caméras de vidéosurveillance du site ont apporté la triste
preuve du forfait du jeune homme.

De l'eau en abondance

La ville a donc évacué
143 millions de litres d'eau potable. Un gâchis qui ne devrait cependant pas
avoir d'impact sur la ville, assure encore Tim Hall car Portland "est
dans la situation enviable d'avoir de l'eau en abondance. Du coup, jeter cette
eau n'aura aucun impact financier sur la ville ou pour nos clients
",
explique-t-il.

La dernière fois qu'un
réservoir d'eau potable a été pollué de la sorte à Portland, c'était en 2011. Le
coupable, âgé de 21 ans, avait été arrêté et condamné à 24 heures de travaux
généraux et à rembourser 35.000 dollars. Ces actes d'incivilité et le grand gâchis
qu'ils génèrent ne devraient plus se produire à terme, un projet de loi au
niveau fédéral prévoyant que les réservoirs d'eau potable soient tous recouverts
d'ici 2020.

L'accusé se défend

Face à ces accusations, le principal intéressé a décidé de s'expliquer. Dans une interview au site américain Vocativ (lien en anglais), il a affirmé avoir uriné non pas dans le réservoir, mais à côté.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.