Cet article date de plus de sept ans.

Pédophilie : le pape dénonce la "complicité inexplicable" d'une partie du clergé

Le pape François a dénoncé, ce lundi à Rome, la “complicité inexplicable” d’une partie du clergé à l’égard des prêtres et des évêques pédophiles. Il a promis qu’il “ne tolérerait aucun mal” fait à des mineurs.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Le pape François a demandé "pardon pour les péché d'omission" de certains dirigeant du clergé. © Maxppp)

Lors d’une messe dans sa résidence Sainte-Marthe à Rome, ce lundi, le pape François a dénoncé l’attitude d’une partie du clergé dans les affaires de pédophilie qui secouent l’Eglise depuis plusieurs années. Parlant de la “complicité inexplicable ” de certains à l’égard des prêtres et évêques pédophiles, il a affirmé que la douleur des victimes et les suicides “pèsent sur la conscience ” du Vatican.

"Depuis un certain temps déjà, j'ai ressenti dans mon coeur une profonde peine et une souffrance " pour ces abus "si longtemps dissimulés, camouflés avec une complicité inexplicable ", a-t-il dit dans une homélie. "Ce sont plus que des actions méprisables. C'est comme un culte sacrilège. Ces gens ont sacrifié ces garçons et ces filles à l'idole de leur propre concupiscence ", a-t-il martelé, en évoquant "une profanation de l'image même créée par Dieu ".

Pardon et tolérance zéro

Le pape argentin a également “demandé pardon pour le péché d’omission de dirigeants ” de l’Eglise qui ont refusé d’entendre les dénonciations et les plaintes des victimes. Il a promis qu’il “ne tolérerait aucun mal ” fait à des mineurs.

Cette messe se tenait en présence de six victimes d’actes pédophiles, trois hommes et trois femmes (deux Allemands, deux Britanniques et deux Irlandais).

A LIRE AUSSI ►►► Vatican et pédophilie : l'ONU demande des explications

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.