Pays-Bas : une université recrute uniquement des femmes

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Pays-Bas : une université recrute uniquement des femmes
FRANCE 2
Article rédigé par
J.Gasparutto, C.Dalmar, D.Leborgne - France 2
France Télévisions

L’université d’Eindhoven (Pays-Bas) a fait le choix de ne recruter que des femmes dans son personnel, afin d’assurer une future parité. Une politique qui a suscité des contestations.

La parité est en marche du côté de l’université d’Eindhoven aux Pays-Bas. Cet établissement a pris une décision forte : elle ne recrute plus que des femmes parmi ses salariés. Une manière de rattraper le retard : sur les 700 enseignants, seulement 22% étaient des femmes. "Si nous avions continué de recruter au même rythme qu’avant, il aurait fallu attendre l’année 2042 pour arriver à la parité", explique le directeur Robert-Jan Smits.

Des accusations de discrimination

Au sein du personnel, si certains ne voient pas d’un mauvais oeil cette mesure, d’autres ont eu des réactions plus virulentes, remettant parfois en cause les qualifications de certaines recrues. L’université a fait face aux critiques de ceux qui voient cette politique comme une mesure discriminante envers les hommes. L’institut des droits de l’Homme des Pays-Bas a été saisi. Face à la polémique, l’établissement scolaire pourrait accepter de recruter certains hommes en 2021.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.