Proche-Orient : surenchère de violence entre Israël et la Palestine

Publié Mis à jour
Proche-Orient : surenchère de violence entre Israël et la Palestine
FRANCE 2
Article rédigé par
A-C.Poignard, S.Gripon, C.Mraffko, H.Nalbandian, M.Le Rue - France 2
France Télévisions

Les affrontements entre Israéliens et Palestiniens ont fait au moins 62 morts : 56 à Gaza, et 6 en Israël. Le mouvement Hamas a annoncé une nouvelle salve dans la soirée du mercredi 12 mai, tandis que l'armée israélienne poursuit ses bombardements à Gaza visant les responsables du Hamas.  

L'écho des frappes israéliennes a résonné durant toute la journée du mercredi 12 mai dans le ciel de Gaza (Palestine). Après une nuit d'escalade meurtrières, l'Etat hébreux a riposté violemment. D'un côté, plus de 1000 roquettes ont été tirées sur Israël par les groupes armés palestiniens, de l'autre, les bombardements ont été ciblés, comme sur un immeuble de Gaza où les leaders du Hamas avaient installé leurs bureaux. Les victimes affluent dans les hôpitaux. 

"Si Israël veut une escalade, la résistance est prête" 

En réponse aux bombes israéliennes, le leader du Hamas a brandi la surenchère. "Si Israël veut une escalade, la résistance est prête. Et si Israël veut arrêter, nous sommes prêts aussi. S'ils veulent cesser d'occuper Jérusalem, nous sommes prêts", a déclaré Ismaël Haniyeh. La plupart des roquettes lancées depuis Gaza ont été interceptées par le bouclier anti-missiles, mais certaines ont fait des victimes. "Nous allons poursuivre nos efforts pour mettre fin à l'anarchie, avec une main de fer si nécessaire", a quant à lui déclaré le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu. Des chars israéliens se sont positionnés dans l'après-midi à proximité de la bande de Gaza, et ont commencé à tirer des obus sur l'enclave palestinienne. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Gaza

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.