Les frappes israéliennes reprennent sur la bande de Gaza

Elles ont atteint des installations des brigades Ezzedine Al-Qassam, la branche militaire du Hamas, sans faire de victimes.

De la fumée s\'élève de la ville après une frappe de l\'armée israélienne sur Gaza dimanche 13 juillet 2014.
De la fumée s'élève de la ville après une frappe de l'armée israélienne sur Gaza dimanche 13 juillet 2014. (MOHAMMAD OTHMAN / AFP)

Raids aériens et tirs d'artillerie ont repris sur la bande de Gaza. Au septième jour d'une offensive visant à neutraliser le Hamas et ses tirs de roquettes, Israël a effectué de nouvelles frappes tôt lundi 14 juillet.

Elles ont atteint des installations des brigades Ezzedine Al-Qassam, la branche militaire du Hamas, sans faire de victimes.

Des roquettes tirées depuis la Syrie et le Liban

Par ailleurs, pour la première fois depuis le début de ce nouveau conflit, une roquette tirée de Syrie est tombée sur le Golan occupé par Israël, là aussi sans faire de victime. Tsahal a répliqué par des tirs d'artillerie visant les positions des forces régulières syriennes et a assuré que des cibles "touchées avaient été identifiées".

L'armée israélienne a, en outre, indiqué que "plusieurs roquettes avaient été tirées depuis le Liban sur la Galilée occidentale. On ne rapporte aucun blessé pour l'instant." L'armée a ajouté avoir riposté avec des tirs d'artillerie et a émis une plainte auprès des forces de l'ONU. Des roquettes avaient déjà été tirées depuis le Liban sur le nord d'Israël vendredi et samedi, sans faire de blessés.

L'Etat hébreu a également frappé le Hamas en Cisjordanie en arrêtant cinq leaders du mouvement à Naplouse et à Jénine, selon des sources de sécurité palestiniennes.