Gaza : une journée de deuil et de funérailles pour les Palestiniens

Au lendemain des affrontements ayant fait près de 60 morts, Gaza pleure ses morts et soigne ses blessés.

Voir la vidéo
France 3

Effondrée, une maman serre un petit corps contre son visage, c'est celui de son enfant. Leïla, âgée de 8 mois, est décédée après avoir inhalé des gaz lacrymogènes lancés par l'armée israélienne lundi 14 mai. "On était assis sous une tente lorsque les Israéliens ont lancé des grenades lacrymogènes. On allait partir lorsqu'on a vu le bébé commencer à suffoquer. Puis elle a cessé de respirer", témoigne la mère.

Des jeunes majoritairement touchés

Enveloppée dans un drapeau palestinien, la victime a été emportée vers le cimetière dans la bras de son père. Une scène qui s'est répétée plusieurs fois ce mardi à Gaza, les confrontations de la veille ayant fait une soixantaine de morts et 2 400 blessés. L'hôpital de la ville, déjà surchargé, n'arrête pas de voir arriver des ambulances. Sur les lits, ce sont des jeunes que l'on retrouve en majorité étendus.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des Palestiniens portent le corps d\'un manifestant tué dans les affrontements avec Israël, le 15 mai 2018, à Gaza.
Des Palestiniens portent le corps d'un manifestant tué dans les affrontements avec Israël, le 15 mai 2018, à Gaza. (YANG YUANYUAN / XINHUA)